« Je vous envoi », « je vous envoie » ou « je vous envois » : quelle est l’orthographe correcte ?

Combien de fois nous sommes-nous posé cette question ? Et combien de fois nous sommes nous trompés ! « Envoyer » est un verbe du premier groupe, qui se termine donc en « er » et dont la conjugaison, bien qu’unique dans son ensemble, varie selon la personne qui joue le rôle de sujet (je, tu, il/elle, etc.). L’autre problème avec ce verbe c’est que sa conjugaison est tantôt confondue avec le substantif « envoi » qui en découle, et tantôt avec la forme conjuguée du verbe « voir ». Tout ceci crée une grande confusion au niveau de ceux qui parlent en français au quotidien. Il existe pourtant de petites astuces qui permettent de maîtriser la forme correcte de conjugaison à adopter. Nous allons donc vous les révéler afin de gommer les fautes une bonne fois pour toutes.

 

 

Que doit-on réellement écrire : « Je vous envoi », « je vous envoie » ou « je vous envois » ?

Au présent de l’indicatif, le verbe « envoyer » se conjugue comme suit.

J’envoie.

Tu envoies.

Il/elle envoie.

Nous envoyons.

Vous envoyez.

Ils/elles envoient.

On écrit donc « J’envoie », et non « J’envoi » ou « J’envois ». En outre, « envoi » est un nom commun, et c’est pour cette raison qu’on peut dire « un envoi de courrier » par exemple. Il n’a rien à voir avec la conjugaison du verbe « envoyer », car sa nature grammaticale est toute autre. D’un autre côté, « J’envois » ne s’applique pas non plus. « Envoyer » n’est pas un verbe du troisième groupe. Seuls ces derniers prennent un « s » à la première personne du singulier.

Pour l’illustration justement, bien que la terminaison soit semblable à celle du verbe « voir », celui-ci est du troisième groupe. On dira donc « je vois » et non « je voie », mais « j’envoie » au lieu de « j’envois », cette règle étant valable donc pour les expressions « je vous envoie » ou encore « je leur envoie ». Ainsi, on dira « je le vois », mais « je lui envoie ».

 

 

Exemples d’usage

Une petite astuce permet de déterminer quelle écriture prendra la conjugaison du verbe « envoyer » dans une phrase. Lorsque vous pouvez le remplacer par un autre verbe tout en conservant une phrase sensée, alors il ne s’agit pas du nom « envoi », il faudra mettre « e » à la fin. Lorsqu’on prend l’expression « je vous envoie un chèque », si on peut dire par exemple « je vous signe un chèque », vous êtes automatiquement face au verbe. Voici quelques phrases pour faire l’exercice.

  • Je vous envoie mes sincères condoléances.
  • Je vous envoie la commande comme prévu.
  • Je vous envoie tous les documents de la transaction, que vous devez signer.
  • Je vous envoie tous les détails par SMS.
  • Vous rendez-vous compte de tous les signaux que je vous envoie ?
  • J’ai changé d’avis, je vous envoie plutôt la dernière version de l’application ; ce sera plus pratique.
  • Appréciez-vous les poèmes que je vous envoie tous les matins ?
  • Je pense qu’il est temps que vous teniez compte des corrections que je vous envoie.

Quand il est plutôt question du nom commun « envoi », voici quelques exemples d’usage.

  • L’envoi de la lettre a pris plus longtemps que prévu.
  • L’arbitre a donné le coup d’envoi.
  • Pourquoi ne pas accepter ce présent qui est déjà en cours d’envoi ?

Enfin, pour le verbe « voir », on aura des phrases comme celles ci-dessous.

  • Je vous vois venir, grand dadais.
  • Je regarde au loin et je vous vois me faire de grands signes de la main.
  • Je vous vois désormais tel que vous êtes.

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrez enfin s’il faut écrire « je me permet » ou « je me permets », cliquez-ici
– Découvrez les meilleurs sites de streaming, cliquez-ici
– Écoutez vos vidéos dont vous êtes propriétaire grâce à un convertisseur Youtube MP3, cliquez-ici
– Découvrez le parcours de l’entrepreneuse Catherine Barba, cliquez-ici
– Créez une enquête de satisfaction avec un logiciel de questionnaire en ligne, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter