Miloude Baraka, co-fondateur d’Oxmose

Oxmose est une start-up française créée en 2021. Elle a pour objectif de créer le lien entre le physique et le digital. Oxmose est dotée d’une technologie qui lui permet de créer des avatars 3d photogrammétriques en ultra haute définition (8K) et de les implémenter sur la blockchain de façon interactive. Ainsi, Oxmose écrit l’histoire du digital en étant la première startup à implémenter cette technologie dans la blockchain, tout comme les cryptopunks avaient été les premiers JPEG à être uploader sur la blockchain Ethereum. Fort de cette innovation, les NFT donnent des droits exclusifs tels que des événements privés et des concerts. D’un point de vue investisseur, le fait que ce NFT soit lié à une technologie et des licences garantit un socle de valeur réelle sans oublier la rareté intrinsèque de leur collection. Seulement 4000 avatars seront mis en vente avec des boîtes uniques et des avatars de célébrités qui immortalisent les moments de gloire de chacun d’eux.

Biographie de Miloude Baraka

Issu du milieu start-up après une première expérience dans l’univers des Saas auprès du groupe Webedia, il décide de s’associer pour monter une première agence de marketing digital : Igexpert. Ensuite il se spécialise dans la blockchain et les NFT et monte une deuxième structure : Falco’nft agency qui est une agence 360° qui accompagne les projets NFT sur tous les spectres. En parallèle il participe à différentes tables rondes avec son associé Tony Amato (CCI de Paris en présence de Mastercard) et interventions auprès d’écoles de commerce telles que l’ESCP. C’est donc dans cette dynamique et après avoir pris de l’expérience que le projet Oxmose prend forme.

Entretien avec un entrepreneur inspirant : Miloude Baraka

Quel a été le “déclic” pour vous lancer pour la première fois dans le monde fantastique des startups ?

Mon aventure entrepreneuriale a commencé il y a déjà plus de deux ans avec la création de ma première société dans le domaine des stratégies de communication digitale, puis de multiples projets avec des grandes institutions et sociétés françaises. Ce qui, de fil en aiguille, m’a amené vers un très beau projet en cryptomonnaie et c’est là que ce fameux « déclic » s’opère. Ainsi, en moins de 3 mois, plus de 500K€ ont été levés auprès de plus de 1000 investisseurs privés avec moins de 2000€ de budget marketing. Trois mois plus tard mon attention se porte sur les NFT et c’est ainsi qu’est né Oxmose.

Quelle a été votre plus grande réussite ? Comment l’expliquez-vous ?

Pour moi, la création d’une entreprise, c’est avant tout une aventure humaine donc le simple fait d’avoir réuni une équipe de personnes passionnées qui arrivent à travailler ensemble et à se compléter constitue, à mon sens, une très grande réussite. Mais lever en moins de 3 mois 500K€ en ne faisant quasiment pas de communication et publicité pour un projet qui n’était que sur papier, c’est aussi une incroyable réussite.

Quelles sont les prochaines étapes de votre développement ?

Forts d’une première levée de fonds de plus de 400k€ auprès d’une structure spécialisée dans l’univers de la blockchain et d’une personnalité reconnue dans les NFT qui rejoint notre projet, nous voulons aller plus loin dans la démocratisation de cet univers des NFT. Notre saison 1 commence dans quelques jours en France avec 5 artistes : Lynda, Naps, RK, L’algérino et Tayc. Concernant la saison 2, nous avons déjà des échanges concrets auprès d’artistes à envergure internationale aux États-Unis. Pour la saison 3 (déjà programmée) nous changerons de segment pour se tourner plutôt vers des sportifs internationaux. Ainsi, nous avons une vision très claire sur 2 ans de l’évolution de notre entreprise parce que nous avons plus de 5 ans d’avance sur le marché grâce à notre technologie et nos contrats de licences.

Quelles sont les personnalités qui vous inspirent le plus ? Pourquoi ?

J’ai beaucoup d’admiration pour les idéalistes acharnés et les génies qui ont su marquer l’histoire. Donc, toutes catégories confondues, je salue le génie des bâtisseurs des anciennes civilisations qui ont construit des bâtiments qui perdurent depuis des millénaires. Mais je salue aussi Tesla qui nous permet d’accéder à un niveau de confort incroyable, ou encore Mozart qui très jeune a su faire ses preuves et inscrire son empreinte dans l’histoire. Et bien entendu notre cher Leonard de Vinci qui prouve à tous que l’érudition ne se cantonne pas à un seul sujet : Médecine, Art, Physique, Mathématiques… Il est l’une des preuves intemporelles que le génie humain est illimité. C’est pourquoi je me permets de rêver en grand et sans limite : l’histoire nous le prouve à chaque fois, le cerveau humain est notre meilleur atout. Cependant comme Descartes le disait si bien : « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

Quel conseil atypique donneriez-vous à tout entrepreneur qui se lance ?

Cette citation n’est pas de moi, je ne sais plus de qui elle est , mais c’est pour moi une ligne directrice : « Le moyen le plus rapide d’atteindre son objectif c’est lentement ».

Donc faites les choses avec l’envie d’apporter réellement de la valeur, de la passion, une vision long terme à laquelle un maximum de personnes viendra adhérer et ensuite 4 mots : TRAVAIL – TRAVAIL – TRAVAIL et PATIENCE

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Marc Simoncini, le fondateur de Meetic, cliquez-ici
– Découvrir Manuel LETORT, CEO de Fridaa, cliquez-ici
– Tout savoir de Diane Lenne, fondatrice de WAP, cliquez-ici
– O°code, la startup qui trace les objets avec la blockchain, cliquez-ici

Share This