Google Maps va bientôt intégrer une nouvelle fonctionnalité issue de Waze

Quand on est une immense entreprise comme Google, on ne combat pas la concurrence, on la rachète. C’est plus simple, cela demande moins d’efforts et les créateurs d’entreprise sont rares à ne pas accepter un chèque de plusieurs centaines de millions de dollars. Voilà ce qu’a fait la firme de Moutain View pour protéger son application de navigation GPS de son plus gros concurrent, Waze. Depuis, le géant américain ne cesse de récupérer des fonctionnalités issues directement de l’application concurrente.

 

L’affichage des radars arrive grâce à Waze

La prochaine fonctionnalité de l’application que le moteur de recherche va récupérer, c’est la possibilité d’afficher les sources de perturbations et les radars sur le trajet du conducteur. Effectivement, sur l’application mobile de navigation GPS concurrente, les utilisateurs peuvent signaler la position d’un radar, de la police, d’un ralentissement, de travaux ou d’un accident pour informer les autres en temps réel.

Google Maps affichera désormais les mêmes informations que l’application qu’il vient de racheter et s’en servira pour offrir une expérience plus complète à ses utilisateurs. L’application du moteur de recherche propose déjà depuis longtemps de connaître l’état du trafic pour anticiper des ralentissements, mais elle sera désormais plus complète avec cette option.

 

>> A lire aussi : l’application de navigation de Google vous aide à choisir vos sorties entre amis

 

Google Maps ne devient pas participatif

Si l’application du moteur de recherche affiche les informations communiquées par la communauté de Waze, elle n’en deviendra pas pour autant participative. En effet, les utilisateurs auront accès à ces informations, mais ils ne pourront à leur tour en partager avec le reste de la communauté.

Pour partager les informations qui concernent le trajet que vous êtes en train de faire, il faudra continuer à utiliser Waze. C’est d’ailleurs cette option qui avait rendu le GPS si populaire auprès des conducteurs. En effet, l’aspect communautaire permettait d’obtenir des informations fiables et importantes pour réaliser les trajets les plus rapides et les moins embouteillés.

 

Une date de mise en place encore inconnue

Pour le moment, cette mise à jour du service par la firme américaine n’a pas encore de date de sortie. Seuls quelques rares élus ont pu avoir accès à la béta de cette nouvelle version de l’application. Il est donc impossible de savoir précisément comment elle fonctionne et encore moins comment elle fonctionnera.

Cependant, cette décision de la part du géant américain marque un tournant important dans le monde des applications GPS. Toujours très populaires depuis le début des smartphones, elles s’étaient démarquées petit à petit des applications de plans grâce à ce genre de service facilitant les trajets. Avec cette mise à jour, le moteur de recherche aura une longueur d’avance sur tous ses concurrents.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter