Doit-on écrire « entre autres » ou « entre autre » ?

Il est parfois difficile de bien orthographier un verbe. On retourve cette difficulté avec "je vous envoie", "je vous permets", "j'ai fait", etc.

La langue française, aussi raffinée qu’elle soit, suscite parfois moult réflexions. Cette complexité se fait ressentir notamment dans la grammaire, la conjugaison, mais aussi dans l’orthographe de certaines expressions qui peuvent prêter à confusion.

« Jeanne et moi avons, entre autres, la randonnée en montagne comme activité commune ». Dans cette phrase, la locution « entre autres » permet de donner un ou plusieurs exemples parmi plusieurs possibilités. On l’emploie pour exprimer l’étendue d’une liste sans avoir à citer tous les éléments.

En principe, l’utilisation de cette expression doit se rapporter à un nom ou à un pronom qui est évoqué avant ou après l’avoir mentionné. Mais dans l’expression orale courante, il arrive qu’« entre autres » soit employé sans qu’il se rapporte directement à un nom ou à un pronom exprimé, ce qui peut nuire à la clarté de l’énoncé.

Le problème que nous souhaitons aborder aujourd’hui est de savoir comment orthographier correctement cette expression. Doit-on écrire « entre autre », « entre autres », voire même « entr’autres », pourquoi pas ?

« Entre autres » ou « entre autre » : quelle est la bonne orthographe ?

Vous n’êtes pas le premier, et vous ne serez certainement pas le dernier à vous poser cette question. C’est la raison pour laquelle nous allons vous présenter une règle simple pour vous éviter toute faute d’orthographe à l’avenir.

Commençons par la réponse à la question qui nous taraude : l’expression correcte est « entre autres ». Il faut toujours l’écrire au pluriel, car cela sert à affirmer ou envisager que l’élément auquel il se rapporte dans la phrase fait partie d’un ensemble plus large. Entre autres peut ainsi désigner une seule chose ou personne parmi d’autres choses ou personnes.

Si vous avez toujours du mal à vous y retrouver, vous pouvez substituer la locution à « parmi d’autres » pour vous retrouver. Pour faire simple, quel que soit le contexte de votre phrase, entre autres est la forme correcte. Vous ne devez à aucun moment omettre le « s », placer une apostrophe ou un trait d’union dans son écriture.

Exemples d’usages

À présent, voici quelques exemples d’usage pour illustrer différents cas de figure :

  • Anne adore les fleurs, les roses rouges entre autres.
  • Mon fils excelle dans les matières scientifiques, entre autres en mathématiques.
  • J’aimerais découvrir l’Europe, la France entre autres.
  • C’est un véritable passionné de musique, il est professeur de piano entre autres.
  • Les couteaux suisses sont multifonctions, ils peuvent servir entre autres d’ouvre-boite.

On remarque que la locution « entre autres » est synonyme de « notamment », « en particulier » ou encore « par exemple ». On peut donner d’autres exemples d’usage qui figurent dans la littérature :

  • « Quelques personnes cependant, entre autres Anna Pavlovna et la dame âgée, daignèrent sourire ». Léon Tolstoï, La Guerre et la Paix
  • « De l’autre côté de l’avenue, des lueurs braisillantes allumaient seules encore la façade du café Anglais, une croisée entre autres, entrouverte, et d’où sortaient des rires affaiblis. » Émile Zola, La Curée
  • « Pour Lana, l’expression « activités de plein air » pouvait désigner, entre autres, un pique-nique dans un endroit ombreux, une séance de transat sur la plage, une matinée de jardinage, voire un week-end de ski – à condition qu’il comporte au moins une soirée d’après-ski. » Nora Roberts, Un dangereux secret

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Écrire correctement je vous transmets, cliquez-ici
– Comprendre comment orthographier je vous envoie, cliquez-ici
– Orthographier simplement l’expression je vous joins, cliquez-ici

Share This