Un bracelet de télésurveillance médicale proposé par Biosency pour les patients atteints du covid-19

Biosency a développé une solution innovante. Il s’agit d’un bracelet connecté aux patients atteints du covid-19. Il permet de mesurer leurs constantes à domicile, notamment le taux d’oxygène dans le sang. La startup dispose d’une plateforme dédiée pour regrouper les données transmises au personnel médical.

Basée à Rennes, Biosency a été sélectionnée pour faire partie de la télésurveillance des patients atteints du covid-19 dans le département de la Meuse. Cette stratégie a pour objectif de libérer des lits d’hôpital en réduisant les durées de séjour, sans pour autant arrêter de suivre les personnes malades qui sont placées sous oxygène.

Un dispositif médical innovant

Le dispositif médical de Biosency est capable de mesurer la fréquence et l’activité cardiaque, la fréquence respiratoire et le taux d’oxygène dans le sang d’un patient ainsi que la température cutanée. Il est présenté sous la forme d’un bracelet intégrant des capteurs connectés. Grâce à une application accessible sur des smartphones ou des tablettes, les paramètres du patient sont suivis en continu par les professionnels de santé.

Avec l’objectif de pouvoir libérer des lits au sein des hôpitaux, le bracelet « Bora Band » de la startup a représenté un grand intérêt pendant la pandémie COVID. Utilisée actuellement par plus de 70 médecins, Biosency est déployée dans 50 établissements médicaux et suit plus de 200 patients, notamment des patients atteints du Covid-19. Ce dispositif dispose du marquage CE de classe 2a. Les données obtenues par la plateforme sont hébergées par Coreye en France.

Libérer des lits pour la cinquième vague du Covid-19

5 à 10 patients par semaine bénéficient actuellement de la solution de télésurveillance médicale. Elle permet ainsi de libérer des lits d’hospitalisation. Ce nouveau parcours de soin bénéficie de financements de la part l’Agence régionale de santé (ARS) qui prend en charge son installation et sa mise à disposition. Sa coordination est pris en charge par la Plateforme Territoriale d’Appui de la Meuse (PTA) et l’hébergement des données est réalisé sur la plateforme e-Meuse.

Composée de 22 salariés, la startup Biosency s’est distinguée par de nombreux Prix. Elle a été soutenue par plusieurs concours d’innovation comme i-Lab, e-Meuse Santé ou encore i-Nov. Elle bénéficie du soutien des laboratoires pharmaceutiques GSK et AstraZeneca pour déployer le bracelet Bora Band auprès des professionnels médicaux.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Milvue, la solution qui assiste les radiologues, cliquez-ici
– Fineheart développe une mini-pompe cardiaque, cliquez-ici
– Comprendre comment HypnoVR développe la thérapie virtuelle, cliquez-ici

Share This