Numeral lève 13 millions d’euros pour automatiser les opérations de paiement des entreprises

Lancée tout juste il y a 6 mois, la fintech française Numeral a annoncé le 21 décembre 2021 avoir réalisé une levée de fonds de 13 millions d’euros. La société propose un service d’automatisation des opérations de paiement destiné aux entreprises technologiques qui opèrent dans divers secteurs. Ce tour de table est mené par Bardelton Capital avec la participation de Guillaume Princen (Stripe), Alexandre Prot (Qonto), Tom Blomfiels (Monzo). Le financement sera utilisé pour passer de 10 à 40 salariés au cours des prochains mois.

Une fintech qui bat tous les records

La startup développe une API et une application web qui permet aux entreprises d’automatiser les paiements. Le côté API de la solution permet aux développeurs d’intégrer les options de paiement dans leurs propres solutions. Le côté application web peut être utilisée par les équipes financières et opérationnelles pour garder un œil sur les livres et s’assurer que les paiements et les comptes sont à jour. Selon Numeral, les opérations bancaires des entreprises en Europe en 2020 représentent un montant de plus de 196 trillions d’euros.

Étant issue de l’incubateur Logic Founders, la réussite de Numeral est aussi la sienne. Avec ce montant levé, la startup obtenu le record français du montant le plus élevé pour une première levée. Comme Numeral n’est pas tout à fait opérationnel, Logic Founders continuera de l’accompagner pendant encore quelques mois.

Numeral commercialisera son produit en 2022

Grâce à l’automatisation des opérations, la fintech promet d’offrir une opportunité dont les banques et néobanques n’avaient pas encore saisi. Comme les banques ne sont pas des boîtes tech, elles ne peuvent pas délivrer de logiciels connectés. C’est là que la solution innovante de Numeral entre en jeu.

Deux à trois banques françaises accompagnent la startup pour automatiser les paiements. La startup prévoit également de s’intégrer avec des banques étrangères, comme en Allemagne, en Espagne, en Italie et en Angleterre. Ayant déjà conquis Swile et Spendesk, Numeral prévoit de lancer sa plateforme au début de l’année 2022.

Pour pouvoir s’étendre, Numeral envisage de recruter davantage, notamment dans le domaine du développement et d’ingénierie en sécuritéde la cybersécurité. La construction des autres branches de l’entreprise dont le marketing, le recrutement, la finance, la vente, sera aussi une grande priorité dans son développement.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrir les services de la fintech Unlimitd, cliquez-ici
– La fintech Lydia lève 103 millions de dollars, cliquez-ici
– Revolut lance un service de réservation de voyages, cliquez-ici

Share This