Tout savoir sur la technologie SAOT utilisée au mondial Qatar 2022

La place de la technologie dans le sport continue de progresser. On le constate notamment lors de la coupe du monde de football au Qatar. Le corps arbitral dispose désormais d’un outil puissant avec la technologie du hors-jeu semi-automatique. Cette innovation technologique dans le football permet aux arbitres de détecter avec précision l’alignement des joueurs au moment d’une passe vers l’avant. La technologie SAOT est utilisée conjointement avec la VAR pour capter toutes les actions sur le terrain.

Technologie SAOT : l’innovation technologique majeure de la coupe du monde 2022

La technologie semi-automatisée de détection du hors-jeu (SAOT) figure parmi les grandes innovations technologiques du mondial de football 2022. Elle permet au corps arbitral, y compris les arbitres assistants vidéo, de prendre très rapidement une décision suite aux actions qui se déroulent sur le terrain.

En pratique, la technologie SAOT sert à détecter la position des joueurs pour savoir s’il y a eu ou non un hors-jeu sur une action de jeu. Cette nouvelle technologie s’appuie sur le fonctionnement de plusieurs capteurs, installés à différents endroits du stade, pour détecter le positionnement de chacun des joueurs sur le terrain. La technologie SAOT est en mesure de modéliser en trois dimensions les images captées pour permettre aux arbitres de bien étudier une action.

Grâce à cet outil innovant, la détection d’un hors-jeu se fait désormais de façon semi-automatique. En ce sens, la technologie SAOT facilite beaucoup le travail du corps arbitral puisque les décisions prises sur une position litigieuse ne souffrent à présent d’aucune contestation.

La détection semi-automatique du hors-jeu combine capteurs, IA et modélisation 3D

L’utilisation de la technologie SAOT pour le mondial de football Qatar 2022 a été officialisée par la FIFA le 1er juillet. Elle doit sa puissance à une subtile combinaison entre la présence de capteurs, l’intelligence artificielle (IA) et la modélisation 3D. Concrètement, le déploiement de cette technologie implique l’installation de 12 caméras sous le toit du stade pour suivre tous les mouvements du ballon et des joueurs sur le terrain.

La technologie SAOT met l’accent sur la vitesse et la précision. Ainsi, elle contrôle jusqu’à 29 points de données sur chaque joueur. Cette action est réalisée 50 fois par seconde pour obtenir un haut niveau de précision dans l’analyse des mouvements des joueurs. Ainsi, le positionnement de chacun est clairement identifié pendant toute la durée de la rencontre.

Il s’agit d’une véritable prouesse technologique puisque les capteurs excluent les parties du corps qui ne sont pas considérées dans le cadre de la règle sur le hors-jeu. La performance de la technologie SAOT est aussi liée à la présence d’un capteur au centre du ballon. Ce dispositif transmet des informations 500 fois par seconde pour aider les arbitres à bien analyser les actions de jeu. L’intelligence artificielle (IA) s’occupe d’alerter instantanément les arbitres lorsqu’une action litigieuse se produit.

Une utilisation encadrée par un protocole précis

La technologie du hors-jeu semi-automatique ou Semi-Automated Offside Technology (SAOT) est infaillible sur le plan purement technique. Son niveau de précision élevé permet de savoir s’il y avait effectivement hors-jeu sur une action où l’attaque dépasse l’alignement de la défense. Toutefois, l’utilisation de la technologie SAOT est encadrée par un protocole bien établi pour aider les arbitres à performer.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Obtenir la dédicace d’un sportif avec Aggolive, cliquez-ici
– Une campagne de pishing sévit au Quatar 2022, cliquez-ici
– Acheter un ballon écoresponsable chez la startup Rebond, cliquez-ici

Share This