Veriff, le vérificateur d’identité numérique lève 100 millions de dollars pour étendre sa solution

La jeune pousse estonienne Veriff développe un logiciel de vérification d’identité basé sur l’IA, disponible dans 190 pays. La startup a annoncé avoir levé 100 millions de dollars auprès de Tiger Global, Alkeon et de ses investisseurs historiques tels que IVP et Accel. La totalité de ses levées de fonds s’élève à 200 millions de dollars, ce qui porte la valorisation de la startup à 1,5 milliard de dollars. Veriff vise à élargir sa clientèle mondiale et à fournir des vérifications d’identité en ligne fiables.

Veriff, une croissance fulgurante

En 2021, Veriff a multiplié par 8 le volume de vérification d’identités dans le monde et par 20 aux États-Unis. Après deux ans de croissance des transactions numériques en raison de la pandémie, la startup a réussi à multiplier par 10 le volume de vérification dans le secteur des services financiers.

Avec ce financement, Veriff prévoit d’accélérer sa croissance mondiale et d’investir dans la R&D, notamment pour le développement de ses produits. Comptant actuellement 360 salariés, la startup souhaite développer ses équipes commerciales et marketing pour séduire davantage de clients à l’international. L’automatisation de l’intelligence artificielle de Veriff lui permet d’augmenter rapidement le nombre de ses clients tout en faisant grandir progressivement sa petite équipe de spécialistes de la vérification.

Grâce à son approche basée sur l’IA et axée sur la vidéo, Veriff est capable de rendre la vérification d’identité en ligne plus précise que l’authentification physique en face à face. Elle détecte ainsi plus de fraudes que tout autre acteur du secteur.

Une collaboration avec Starship Technologies

Récemment, Veriff a annoncé son partenariat avec la startup estonienne Starship Technologies, qui développe une flotte de robots de livraison autonomes. Ce partenariat permettra à Veriff d’ajouter une couche supplémentaire de sûreté et de sécurité aux services de Starship.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– La startup Serenicity lance la cyber météo, cliquez-ici
– Lever des fonds en deux mois grâce à Ayomi, cliquez-ici
– Deskare développe et organise le travail hybride, cliquez-ici
– Acheter des produits reconditionnés sur Back Market, cliquez-ici

Share This