Levée de fonds : 450 millions d’euros pour Back Market

Visiblement, des levées de fonds de montants importants s’enchaînent pour la French Tech depuis le début de l’année. Après les startups Payfit, Ankorstore et Qonto, c’est maintenant le tour de Back Market. En effet, le mardi 11 janvier 2022, la jeune pousse française spécialisée dans les produits reconditionnés a annoncé avoir réalisé un tour de table de 450 millions d’euros mené par Sprints Capital, Eurazeo, General Atlantic, Aglaé Ventures et Generation Investment Management. Grâce à cette levée de fonds, la licorne française est valorisée à 5,1 milliards de dollars.

L’impact du numérique sur l’environnement

Dans un contexte où les enjeux environnementaux sont au centre de l’actualité, et où les entreprises prennent en considération cette situation, le marché du reconditionné tente naturellement de s’imposer dans les modes de consommation. Évalué à plus de 80 milliards de dollars, ce marché aura un impact énorme dans l’avenir industriel français, en particulier dans la création d’emplois. D’ailleurs, la startup Back Market affirme que parmi les 1500 revendeurs présents sur sa plateforme, 78 % sont des Européens, 4 % asiatiques et 18 % américains. La licorne assure aussi qu’elle travaille avec 650 entreprises françaises.

À part le côté écologique, le coût élevé des appareils électroniques pousse les gens à acheter des produits reconditionnés. Back Market s’impose dans le secteur comme un acteur incontournable du reconditionné. La startup reconditionne toutes sortes de produits, allant des tablettes, smartphones, PC aux appareils photo et drones. Elle connaît un succès énorme, car si la plateforme comptait 1,5 million de consommateurs en 2019, elle en compte 6 millions en 2022.

Back Market, un recrutement massif en 2022

Même si la France a adopté la redevance copie privée pour les appareils reconditionnés, ce secteur dispose quand même d’un grand potentiel. Back Market a souligné qu’ « une menace se dresse face au modèle économique des reconditionneurs en France ». Pourtant, cet obstacle n’empêche pas la licorne de s’accroître encore plus.

Grâce à ce nouveau financement, la startup ambitionne de développer de nouveaux services autour de la logistique ainsi que la réparation. L’entreprise, fondée en 2014, souhaite également continuer à développer son expertise industrielle pour en faire profiter les vendeurs partenaires comme les fournisseurs d’appareils et de pièces de rechange, mais aussi la R&D et les protocoles de test. Ainsi, la jeune pousse Back Market prévoit de recruter environ 400 personnes en 2022 et atteindre ainsi les 1500 employés.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Padoa, le logiciel collaboratif de prévention, cliquez-ici
– La marketplace Ankorstore devient une licorne, cliquez-ici
– Découvrir Nuro, le robot de livraison autonome, cliquez-ici
– Le recommerce se développe fortement en France, cliquez-ici
– Pixmania fait son grand retour sur le marché français, cliquez-ici
– Certideal développe le marché de l’occasion des smartphones, cliquez-ici

Share This