Ayomi, une IA pour aider les startups et PME-PMI innovantes à lever des fonds en 2 mois

Ayomi est la première intelligence artificielle (IA) permettant aux startup d’obtenir un financement de 30.000€ à 2.500.000€.

“Levée de fonds”… Doux ou gros mot, il est dans notre quotidien à tous. Parce qu’on y est, parce qu’on ne souhaite pas y aller ou parce qu’on est déjà passé par là.

Et ceux qui ont déjà fricoté avec la levée, ont peut-être déclenché une sorte de phobie  administrative… Pourquoi ? 

Parce qu’une levée de fonds dure en moyenne entre 6 mois et un an, et est une activité très chronophage qui ne vous laisse que rarement le temps de vous consacrer au business de votre activité !

Pour permettre de lever des fonds en moins de 2 mois, la startup Ayomi (créée en 2018 par Guillaume Tourniaire  et Harold Zime) a développé un outil de gestion complet, qui permet de piloter en toute sérénité les campagnes de financement. Notamment grâce à une IA développée en interne. Cette Intelligence Artificielle peut identifier les investisseurs qui pourrait en mesure de participer au projet de financement.

« Aujourd’hui, près de 70 % des TPE françaises, soit 1 demande sur 3, voient leur demande de financement rejetée par les banques pour critères d’éligibilité. Guillaume Tourniaire et moi, deux anciens de la finance de marchés, avons donc décidé de mettre notre expertise au service de la vraie économie pour aider ces millions de PME/TPE françaises à se financer sans lourdeur administrative. Aujourd’hui, une levée de fonds peut prendre entre 6 et 9 mois en moyenne pour aboutir. Le plus dur pour un investisseur ou une banque est de s’assurer qu’il puisse avoir confiance dans la capacité d’un dirigeant à réaliser ses objectifs avec l’argent qu’il va lui apporter. Ayomi a donc été créé à partir de ce postulat pour remettre la confiance au cœur du financement des entreprises. Ayomi mobilise en quelques semaines la confiance que porte le réseau direct ou indirect d’un dirigeant d’entreprise à la recherche d’un financement. Cette démarche permet de gagner plusieurs mois sur la recherche de financement » .

Harold Zime, CEO de Ayomi

Comment fonctionne Ayomi ?

Grâce à son intelligence artificielle et ses produits d’aide à la levée de fonds, les dirigeants identifient les investisseurs potentiellement intéressés par leur société. En huit semaines, ils clôturent un financement en moyenne allant de 50.000 à 500.000 € (mais peuvent aller de 30.000 € à 2.500.000€). En effet, Ayomi est en mesure d’identifier en quelques secondes les investisseurs en mesure de participer au projet.

Aujourd’hui, l’équipe Ayomi, qui reçoit 200 dossiers par jour, accompagne cinq nouveaux entrepreneurs par jour. La startuip est en croissance de 15% par mois depuis sa création. Grâce à l’IA, le test ne prend que quelques secondes. Dans une banque, le test peut prendre plusieurs heures.

Et selon les chiffres communiqués par la startup, Ayomi c’est 100 M€ financés pour 1 000 sociétés et 83% de taux de succès.

Sur le même terrain de jeux que les grandes entreprises d’investissement

Et point important, en novembre 2021, le groupe Ayomi annonçait qu’elle devenait investisseur grâce à l’obtention de l’agrément PSI. il s’agit d’une première depuis 20 ans pour une entreprise de cette taille et financée en fonds propres. Ayomi a donc les mêmes agréments que la SGCIB, BNPCIB, JPMorgan, etc.

Fort de cette évolution, Ayomi part à la conquête de l’Europe et veut doubler ses effectifs en intégrant 40 personnes d’ici l’été 2022. L’objectif est de concrétiser sa présence sur un marché qui représente 22 millions de startups et de TPE/PME.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Ava développe des sous-titres en temps réel, cliquez-ici
– Toutes les applications pour acheter de l’essence, cliquez-ici
– Spendesk lève 100 millions et devient une licorne, cliquez-ici
– La France va investir dans les startup industrielles, cliquez-ici
– Veriff, la solution pour vérifier l’identité numériquement, cliquez-ici

Share This