Spendesk lève 100 millions d’euros et devient la 26ème licorne française

Six mois seulement après avoir levé 100 millions d’euros, la startup Spendesk a annoncé, le 18 janvier 2022, avoir réalisé un autre tour de table de la même somme. Une série C qui a été menée par le fonds américain, Tiger Global et ses autres investisseurs historiques. Grâce à ce financement, la startup à l’origine d’une solution innovante de gestion des dépenses professionnelles est entrée dans le club des licornes french tech.

Un marché à haut potentiel

Tiger Global a vu le potentiel de Spendesk et n’a pas hésité à miser sur la startup. John Curtis, un associé chez Tiger Global a déclaré que « spendesk représente un marché de plusieurs milliards avec sa solution de gestion des dépenses ».

Spendesk, de son côté, indique que son chiffre d’affaires et ses revenus ont plus que doublé en 2021.La jeune pousse compte actuellement 3 500 entreprises clientes et 100 000 utilisateurs, notamment des PME et ETI.

Avec ce nouveau financement, Spendesk ambitionne de s’étendre encore plus et prévoit de recruter 300 nouveaux talents en 2022 pour atteindre 700 salariés dans ses bureaux à Londres, Berlin, Paris, Hambourg et San Francisco. La jeune pousse souhaite notamment embaucher 150 ingénieurs, ainsi que des gestionnaires de clients et des commerciaux pour développer son portefeuille clients.

Spendask, une plateforme tout-en-un

Spendesk propose une plateforme de gestion de dépenses tout-en-un. Les clients peuvent y payer les factures, classer les notes de frais, gérer les budgets et créer des rapports de suivi des dépenses. La startup propose même une carte de paiement à ses clients.

Comme résume son PDG Rodolphe Ardant, « la startup remplace les bannettes ! ». En effet, sa solution peut remplacer les outils de gestion liés aux frais de déplacement ainsi qu’a la dématérialisation des factures. Une évolution des produits est encore prévue pour cette année au niveau des Workflows.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Financer son entreprise avec Silvr, cliquez-ici
– Découvrir la fintech française Qonto, cliquez-ici
– Ayomi aide les start-up à lever des fonds, cliquez-ici
– Hello Bank s’intéresse aux indépendants, cliquez-ici
– Tout savoir de l’offre bancaire de Vivid Money, cliquez-ici
– La startup Lydia devient une licorne française, cliquez-ici

Share This