La France déploie un plan de 2,3 milliards d’euros pour soutenir ses start-up industrielles

En France, le gouvernement s’active énormément pour tenter d’enclencher une vraie relance économique à l’échelle nationale. Actuellement, l’exécutif se penche sur un plan de 2,3 milliards d’euros pour favoriser la création et la multiplication des start-ups industrielles. Tous les acteurs du paysage économique français sont pleinement conscients de l’importance de ce choix stratégique. Face à cela, le plan France 2030 a été accueilli très favorablement par le secteur privé.

La France veut plusieurs licornes industrielles sur son territoire

Depuis quelques années, le gouvernement déploie un ensemble de mesures et plans de soutien pour tenter d’amorcer la croissance économique en France. Les efforts réalisés antérieurement commencent aujourd’hui à fournir des résultats tangibles. Ainsi, le pays a enregistré un nouveau record de créations d’entreprises au cours de l’année 2021. Environ 995 868 entreprises ont été créées durant l’année écoulée selon l’Insee. Il s’agit d’un nouveau record reflétant l’optimisme ambiant qui règne dans le paysage économique du pays malgré la crise sanitaire.

Aujourd’hui, les axes d’intervention des pouvoirs publics s’éclaircissent davantage puisque le gouvernement ambitionne de transformer en profondeur l’économie du pays. Stimuler le développement du secteur industriel figure ainsi parmi les priorités. La France souhaite voir émerger plusieurs licornes industrielles sur son territoire. L’objectif est de compter des entreprises semblables à Exotec.

Dans cette optique, le gouvernement prépare actuellement un plan de 2,3 milliards d’euros pour appuyer ses start-ups industrielles. Le plan France 2030 a pour objectif d’enclencher le processus de ré-industrialisation de la France. Pour information, la France compte à ce jour une seule start-up industrielle parmi les 26 licornes installées sur son territoire.

Exotec, l’unique start-up industrielle de France

L’histoire de la start-up Exotec inspire beaucoup d’entrepreneurs dans l’Hexagone. Cette start-up industrielle est installée à Croix, dans le nord du pays. Il s’agit de la 25ème licorne de France, avec une valorisation à près de 2 milliards de dollars. En activité depuis 2015, cette entreprise est spécialisée dans le domaine des nouvelles technologies. Elle propose des solutions robotiques dédiées à l’entreposage et à la logistique.

Le succès d’Exotec est largement salué en France. De plus, l’entreprise a enregistré une croissance très importante en six ans d’activité. L’histoire d’Exotec a probablement inspiré les têtes pensantes du gouvernement dans l’élaboration du nouveau « plan France 2030 ». D’ailleurs, la visite de Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, et d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée en charge de l’Industrie, dans les locaux d’Exotec ce mercredi 19 janvier, s’inscrit dans cette logique.

Les deux représentants du gouvernement ont profité de leur passage dans les Hauts-de-France, pour présenter officiellement la stratégie « Start-ups industrielles et deep tech ». Pour rappel, le président Emmanuel Macron ambitionne d’associer « esprit start-up » et « industrie » pour actionner une vraie relance dans le pays.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Tout savoir de la fintech française Qonto, cliquez-ici
– Alerter ses proches en cas d’agression avec MyEli, cliquez-ici
– Digitaliser et moderniser le supply chain avec Safecube, cliquez-ici

Share This