La voiture Tesla lancée dans l’espace vient de dépasser l’orbite de Mars

Souvenez-vous, il y a neuf mois, le PDG fantasque de Tesla et de l’agence spatiale Space X, Elon Musk, décidait d’envoyer dans l’espace un roadster rouge décapotable de la marque Tesla. Au volant de la voiture spatiale : un mannequin baptisé Starman. Le 3 novembre dernier, SpaceX a publié sur Twitter une photo de notre système solaire et de la position actuelle de la voiture : elle aurait dépassé l’orbite de Mars !

 

Un projet absurde

Si l’agence spatiale d’Elon Musk, SpaceX, multiplie les projets ambitieux et sérieux, celui-ci n’en était vraiment pas un. En effet, SpaceX a été la première entreprise à réussir à faire atterrir une fusée après avoir effectué une mise en orbite. Elle ambitionne désormais d’être la première à coloniser Mars d’ici quelques années.

 

>> A lire aussi : images de la station sur Mars dévoilées

 

En revanche, la décision du PDG d’envoyer une voiture dans l’espace n’avait absolument aucun objectif scientifique, mais davantage un objectif marketing. Effectivement, l’événement avait fait parler de lui pour son absurdité et avait permis de rendre encore un peu plus sympathique Elon Musk, son humour décalé et ses nombreuses références à la science-fiction.

 

Un long voyage attend Starman

Starman s’est donc suffisamment éloigné de la Terre en neuf mois pour dépasser l’orbite de Mars. En revanche, il ne faut pas croire que son périple va se dérouler en ligne droite à travers l’univers pour les millions d’années à venir. Au contraire, soumis aux différentes forces de gravité des corps et des planètes qui habitent notre système solaire, il ne pourra jamais le quitter.

Ainsi, la voiture va lentement se rediriger vers la Terre et passera à seulement quelques centaines de milliers de kilomètres de notre planète aux alentours de l’année 2091. Ceux qui seront encore vivants pourront alors facilement l’observer au télescope. Ensuite, elle errera quelques millions d’années dans le vide avant de s’écraser sur Terre ou sur Vénus. Un scénario peu probable cependant, puisque la voiture et son pilote seront sans doute désintégrés par les radiations solaires entre temps.

 

Une blague pas toujours appréciée

Si l’initiative d’Elon Musk a amusé beaucoup d’internautes et a participé à bâtir son image de sympathique milliardaire fantasque, cette blague a également énervé beaucoup de scientifique et de particuliers. Ils reprochent principalement au PDG d’avoir gâché de l’énergie, du temps, de l’argent et du carburant pour envoyer une voiture dans l’espace sans aucun objectif scientifique.

 

>> A lire aussi : Elon Musk fume du cannabis en direct sur Youtube

 

Pourtant, selon eux, il aurait été facile d’équiper la voiture de quelques capteurs et appareils photo pour que son périple rapporte au moins quelques informations. Quand on sait le coût astronomique de la recherche spatiale, on peut comprendre que des scientifiques qui peinent à trouver des financements s’agacent de voir un milliardaire jeter de l’argent par la fenêtre de sa voiture au milieu de l’espace.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter