Agtonomy boucle une levée de 5 millions de dollars pour accélérer le développement de sa plateforme d’autonomie pour l’agriculture locale

La startup Agtonomy, qui est à l’origine d’une plateforme hybride de téléassistance et de services d’autonomie, a annoncé ce 18 janvier 2022, avoir levé 5 millions de dollars. Le tour a été mené auprès des investisseurs historiques et de fonds capital-risque.

Ce financement porte son fonds d’amorçage à 9 millions de dollars. Ce capital assurera le développement et les essais de la jeune pousse. L’ambition d’Agtonomy est de relever les défis liés à la main-d’œuvre et à la durabilité auxquels est confrontée l’agriculture.

Une technologie pour gérer les équipements

La plateforme d’Agtonomy permet de transformer les engins et les équipements agricoles en machines autonomes qui fournissent une main-d’œuvre à faible coût. Pour accompagner les agriculteurs, la startup prévoit de s’associer avec des professionnels dans le domaine de l’équipement agricole.

La solution innovante d’Agtonomy permet de surmonter les pénuries de main-d’œuvre tout en prenant en compte les contraintes budgetaires et saisonnières des agriculteurs. En effet, la startup propose un logiciel personnalisé nommé Agtech qui donne aux engins agricoles la capacité d’être autonomes. Grâce à ce logiciel, les engins peuvent être commandés à distance via une application spécifiquement conçue pour le besoin.

Commercialisation pour 2023

La solution Agtech répond parfaitement aux défis auxquels les agriculteurs devront faire face. En plus du secteur agricole, la startup prévoit également d’élargir son offre dans l’entretien des terres comme le désherbage, la tonte, mais aussi la prévention des feux de forêt par le défrichage.

Grâce à ce nouveau financement, Agtonomy ambitionne d’accélérer le déploiement et les essais de sa plateforme. Elle prévoit donc, dans les mois à venir, de mener une cinquantaine de pilotes et de grandir en recrutant une vingtaine de talents. Tim Bucher, le co-fondateur de la startup indique que des tests ont déjà été effectués depuis un an dans sa ferme avec plusieurs appareils électriques autonomes.

La jeune pousse estime que le lancement commercial devrait se faire pour 2023, avec des centaines de tracteurs vendus à environ 50 000 dollars chacun.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Exotec, la première licorne industrielle en France, cliquez-ici
– Back Market, le spécialiste des produits reconditionnés, cliquez-ici
– PassiveLogic duplique les bâtiements en version numérique, cliquez-ici

Share This