Evaneos, le voyagiste français sortira de son activité partielle mi-2022

Impacté par les bouleversements liés au Covid-19, le voyagiste Evaneos a été contraint d’aménager ses activités pour se conformer aux contraintes imposées par les autorités. Depuis, l’entreprise est plongée dans la pratique de l’activité partielle de longue durée. Ses équipes ne travaillent pas le vendredi conformément à la stratégie adoptée par l’agence. Cette situation prendra fin mi-2022 à quelques exceptions près.

Evaneos reprendra le cours normal de ses activités mi-2022

Décidément, la crisée sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 a instauré des changements notables chez bon nombre d’entreprises. L’agence de voyage en ligne Evaneos n’a pas échappé à ce mauvais vent. En effet, elle devait faire travailler ses équipes à temps partiel pour tenter de se conformer aux mesures sanitaires décrétées par les pouvoirs publics.

Actuellement, le voyagiste français envisage enfin la possibilité de pouvoir sortir définitivement de cette activité partielle de longue durée pour reprendre un cours normal. La direction a même réussi à établir une ébauche de calendrier pour sortir en douceur de la situation actuelle.

Evaneos envisage donc de mettre fin à l’activité partielle qui perdure depuis un moment. À partir de là, le voyagiste français entamera une nouvelle page de son histoire en s’appuyant sur ses acquis. À ce propos, la direction de l’agence compte maintenir « le vendredi non travaillé » pour ses équipes durant les prochaines années. Il s’agit d’une pratique mise en place pendant la crise sanitaire que les jeunes équipes apprécient tout particulièrement.

Du coup, la direction d’Evaneos va adopter une formule proche de celle appliquée pendant la crise en pérennisant « le vendredi non travaillé ». Il s’agit d’une forme de récompense pour ses jeunes équipes qui ont bien travaillé malgré la pandémie. La DRH de l’agence a d’ailleurs souligné, à travers ses déclarations, les efforts de productivité des équipes durant ces temps difficiles. Claire Degueil précise en effet que les jeunes représentent le noyau dur du personnel de cette agence de voyage en ligne.

La direction examine différentes formules

En interne, la direction d’Evaneos réfléchit sur la formule à adopter pour faire travailler efficacement ses équipes. L’objectif est que l’ensemble du personnel travaille dans les meilleures conditions. La formule intégrant « le vendredi non travaillé » semble être largement appréciée. La DRH Claire Degueil affirme d’ailleurs que le passage à la semaine des quatre jours, offre des bénéfices indéniables.

Dans ce contexte, Evaneos examine la formule « 80 % payé à 90 % » ou « 90 % payé à 100 % » pour le travail de ses équipes. Cependant, les salariés ont précisé qu’une baisse de salaire n’est pas une option envisageable. D’ici mi-2022, la direction de l’agence devra donc faire fonctionner sa créativité pour trouver une formule efficace et acceptée par tous. Quoi qu’il en soit, le fait de revenir au rythme d’avant la crise ne figure pas au programme.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Ikea relance ses investissements sur le marché français, cliquez-ici
– Augmenter son chiffres d’affaire avec l’up et le cross-selling, cliquez-ici
– La représentation de l’entreprise pour les jeunes entre 18 et 25 ans, cliquez-ici

Share This