Le concept de longue traine en SEO

La longue traine est un concept apparu pour la première fois en 2004 grâce au travail effectué par Chris Anderson, rédacteur en chef de la revue américaine Wired. Ce concept est aujourd’hui utilisé en SEO de différentes façons. Il fait référence à un ensemble de mots-clés peu recherchés par les internautes dans leurs requêtes de navigation, mais une fois cumulés, ils constituent une source de trafic plus conséquente que les mot-clés principaux d’un site.

Qu’est-ce que la longue traine en SEO ?

En référencement naturel, la longue traine désigne l’ensemble des requêtes saisies par les internautes, générant un trafic peu conséquent lorsqu’elles sont prises de façon individuelle. Cependant, le total de ces requêtes représente au final un trafic plus important que celui généré par les mots-clés principaux du site.

En pratique, la longue traine peut génèrer un trafic atteignant parfois les 80 % du trafic total d’un site web. Elle s’appuie sur le nombre de mots contenus dans les expressions saisies par les internautes à chaque recherche. La longue traine diffère des « top recherche » par la multiplicité des mots composant la recherche saisie. À titre d’exemple, les requêtes « recette de poulet au beurre de cacahuète » ou « recette de viande hachée au four » sont moins saisies sur les champs de recherche que « recette de poulet » ou « recette de viande ». Chacun des mots composant toute la recherche contribuera à développer la longue traine.

En règle générale, la longue traine est constituée d’expressions de plus de cinq mots pour bien orienter ou affiner la requête introduite sur les moteurs de recherche. L’utilisation de la longue traine en SEO aide à mieux cibler les lecteurs afin d’améliorer la position d’un site dans les résultats de recherche Google.

Un impact tangible sur le référencement d’un site

Les longues traines représentent environ 80 % du volume total des requêtes bien qu’elles fournissent un trafic assez faibles une fois considérées individuellement. Il faut donc les appréhender dans leur globalité pour évaluer leurs impacts en référencement SEO. Aujourd’hui, les sites web sont nombreux à adopter cette stratégie basée sur les longues traines pour obtenir du trafic. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette approche SEO fournit des résultats intéressants une fois maîtrisée.

L’utilisation de la longue traine en référencement permet aux pages d’un site de tirer profit des avantages d’un trafic stable et constant. Elle consiste notamment à se positionner sur les moteurs de recherche sur des termes de recherche peu populaires, composés de 3 à 6 mots en moyenne. La clé de la stratégie est de se concentrer et de travailler sur des mots-clés à faibles concurrences, mais pertinents par rapport aux contenus du site. Le but est d’augmenter le taux de conversion vers le site d’atterrissage en privilégiant les expressions plus longues comme « galette de pomme de terre au four ».

Par ailleurs, le concept de la longue traine constitue aujourd’hui la base des stratégies commerciales de nombreux sites e-commerce. Il a révolutionné significativement les modèles économiques traditionnels.

Bien définir les mots-clés de longue traine, une étape clé du processus de référencement

Il est impératif de consacrer du temps et du travail pour bien définir les mots-clés longue traine dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie SEO d’un site. Heureusement, des outils dédiés à cela existent désormais sur internet pour accélérer le travail. Une longue traine SEO s’articule en principe autour d’une page mère, mettant en avant un mot-clé. Ensuite, le référenceur relie plusieurs longues traines à cette page mère afin de créer une synergie entre les pages. À vrai dire, l’objectif est de booster le trafic global d’un site en développant plusieurs canaux d’acquisition, basés sur une arborescence logique. Ainsi, les robots et les algorithmes Google parviennent bien à indexer vos pages web et à les afficher dans les résultats de recherche.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Réaliser un audit SEO pour améliorer le trafic d’un site, cliquez-ici
– Les risques d’une stratégie Black Hat en référencement, cliquez-ici
– Les logiciels pour améliorer son positionnement dans Google, cliquez-ici

Share This