Pourquoi faut-il éviter les techniques de Black Hat SEO ?

Portés par le désir d’obtenir des résultats rapides, certains webmasters utilisent parfois des techniques agressives pour le référencement de leurs sites web. Les stratégies de Black Hat SEO sont certes efficaces à court et moyen terme, mais elles présentent un danger pour la pérennité de votre activité en ligne. Dans le domaine du Search Engine Optimization, les risques associés aux pratiques contraires à l’éthique sont multiples et variés.

La génération massive de liens conduit au déclassement d’un site web

À l’origine, Google appréciait énormément les sites web comptant un grand nombre de liens entrants en direction de ses pages. Un site était alors considéré comme une référence dans son domaine lorsqu’il compte de nombreux backlinks. Cependant, ce mécanisme a offert aux référenceurs black hat une fenêtre de tir pour tricher. On a alors assisté à l’émergence de la génération massive de liens entrants. Il s’agit d’une pratique non-éthique, voire frauduleuse. Le mécanisme s’appuie sur la création d’un nombre important de liens artificiels pour tenter de tromper l’algorithme de Google dans ses évaluations.

Si le netlinking est une pratique très en vogue sur le web, il ne faut pas en abuser pour espérer maintenir un bon positionnement dans les résultats des moteurs de recherche. Votre site risque en effet d’être déclassé en cas de détection d’une génération massive de liens par les algorithmes de Google. Une telle sanction débouche automatiquement sur une perte de visibilité sur la toile. Par conséquent, elle pourrait bien mettre en péril la pérennité de votre activité en ligne.

Les risques associés au Black Hat SEO

Les méthodes de référencement agressives ou contraire à l’éthique font courir un risque à la bonne marche de votre activité digitale. Les techniques de Black Hat SEO sont si nombreuses qu’il est difficile d’établir une liste exhaustive : le cloaking, l’utilisation de redirects, la création de splogs, l’utilisation de texte caché ou encore le negative SEO. Elles peuvent conduire à trois situations pénalisantes pour votre site.

L’absence de résultat sur le long terme

En référencement naturel, le recours aux pratiques interdites conduit souvent à l’absence de résultats sur le long terme. Si elles permettent de bien positionner rapidement un site web, les résultats obtenus ne durent pas dans le temps. Il faut toujours s’attendre à des sanctions ultérieures. Dans ce cas, la survenance d’une perte de positionnement est la conséquence directe la plus fréquemment rencontrée.

La perte de positionnement

En pratique, la perte de positionnement est matérialisée par un recul de plusieurs pages en arrière dans les résultats du moteur de recherche (Google, Bing, Yandex…). Souvent, une perte totale de visibilité est le résultat final de cette rétrogradation.

La suppression du site dans les résultats de recherche

Le blacklistage est tout simplement la suppression définitive du site incriminé dans les résultats de recherche Google. Ceci survient lorsqu’un site adopte des pratiques illégales susceptibles d’entraîner des conséquences graves sur le web.

Sachez qu’une pénalité Google est vraiment difficile à lever. C’est pourquoi, il faut éviter les méthodes de référencement agressives qui vont à l’encontre des recommandations de Google.

Les algorithmes Google Pingouin et Google Panda

Le moteur de recherche Google surveille en permanence les méthodes de référencement pratiquées par les sites web. Les algorithmes Google Pingouin et Google Panda analysent tous les sites pour vérifier s’ils se conforment bien aux consignes émises par Google. L’objectif est de s’assurer que les acteurs du web adoptent des pratiques saines pour préserver l’équilibre de cet écosystème virtuel. Google Pingouin est notamment chargé de détecter les techniques de Black Hat SEO sur le web. Pour rappel, plusieurs géants du e-commerce (expedia, elite-auto, thomascook…) ont été touchés par des pénalités Google entre 2012 et 2014 pour non-conformité aux recommandations du moteur de recherche. Depuis, ils ont amélioré leurs procédés de référencement en privilégiant les bonnes pratiques.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrir le logiciel de référencement Ahrefs, cliquez-ici
– Les différences entre Rank Math et Yoast SEO, cliquez-ici
– Les logiciels pour améliorer sa visibilité sur le web, cliquez-ici
– Le moteur de recherche DuckDuckGo gagne du terrain, cliquez-ici

Share This