Métavers : comment Meta compte gagner des milliards de dollars ?

Ces derniers mois, le métavers est un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre. L’année dernière, Mark Zuckerberg a pris la décision de changer le nom de son groupe, ce qui montre clairement son intention de miser sur le métavers. Mais comment souhaite-t-il rentabiliser le projet ? Nous faisons le point.

Meta investit de grosses sommes dans le métavers

Le métavers est dans le viseur de la firme américaine. À en croire les dires de son parton, Meta investira 10 milliards de dollars par an pour concevoir le projet. Par ailleurs, le groupe a déjà déposé des centaines de demandes de brevets en 2021, dont beaucoup ont été accordés.

Les brevets déposés par la firme montrent clairement la vision de Mark Zuckerberg. Ses équipes seraient en train de développer des technologies capables de dupliquer les expressions de l’utilisateur sur son avatar, suivre le mouvement de ses yeux, animer celle-ci, etc.

D’autres brevets montrent que les équipes de Meta pourraient concevoir un système à porter sur le torse pour détecter la posture de l’utilisateur

De la publicité ciblée pour rentabiliser le métavers

Parmi les brevets déposés par la firme américaine, certains précisent comment Mark Zuckerberg souhaite exploiter les données collectées sur le métavers pour rentabiliser son projet.

L’un de brevets montre que Meta se baserait sur plusieurs informations de l’utilisateur pour personnaliser les publicités affichées sur le métavers. Et si la personne porte un casque ou des lunettes de réalité virtuelle, la façon dont elle perçoit le contenu aidera également la firme à lui afficher des publicités ciblées.

Bien évidemment, Meta mettra tout en place pour gagner de l’argent et rentabiliser son projet, surtout que la firme compte débourser plus de 10 milliards de dollars par an pour le concevoir.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– La fabricant américain Boeing va créer un avion virtuel, cliquez-ici
– La guerre des mondes virtuelles entre Apple et Facebook, cliquez-ici
– Le secteur de l’immobilier en croissance dans le métavers, cliquez-ici
– Le groupe Meta enregistre une baisse de revenus au Q2 2022, cliquez-ici

Share This