Comment adapter sa stratégie SEO à la recherche vocale ?

Avec l’arrivée de nombreux assistants comme Google Home, Alexa et Siri, la recherche vocale représente une part de plus en plus importante des requêtes faites sur Internet. En même temps qu’elle modifie le quotidien des utilisateurs, ce mode de navigation sur le web modifie aussi profondément la stratégie SEO des sites Internet qui s’y adaptent.

 

Comment fonctionne la recherche vocale ?

Le changement le plus visible qu’amène avec elle la requête orale, c’est la nature de la réponse apportée à l’utilisateur. Il n’est désormais plus question de mots-clés, de pages indexées, de résultats triés, etc. Désormais, l’utilisateur pose une question à son assistant vocal et celui-ci lui répond, comme le ferait un être humain, sans présenter plusieurs résultats.

D’après des statistiques dévoilées par Google, la firme estime qu’environ 50% des requêtes seront effectuées à l’oral d’ici à 2020. Cela modifiera les habitudes des utilisateurs, mais aussi des experts en référencement naturel qui seront forcés d’adapter leur contenu et la façon dont ils le mettent en valeur pour qu’il soit sélectionné par les assistants vocaux.

Aujourd’hui, le référencement naturel repose principalement sur l’utilisation des mots-clés présents dans les requêtes. En 2020, 50% de la navigation sur internet se fera sous la forme de questions en quelques mots (entre 5 et 7 en moyenne) dont l’immense majorité ne sera pas du tout sous forme de mots-clés. Les experts SEO commencent déjà à entrevoir l’avenir de leur métier et l’importance future la longue traîne.

 

Ce qui va changer en SEO ?

Pour s’adapter à l’arrivée de cette nouvelle méthode de navigation, il faut prendre le temps de comprendre son fonctionnement et le rapport que les utilisateurs entretiennent avec elle. Dans le cas de la navigation orale, les statistiques révèlent qu’elle est principalement utilisée pour des besoins situationnels, c’est-à-dire pour chercher un restaurant ou une adresse autour de soi.

La requête orale va donc pousser Google à poursuivre le développement de la navigation dite locale. Vos résultats seront donc personnalisés selon l’endroit où vous vous trouvez et les experts en référencement naturel devront le prendre en compte lors de la création des sites. Les métadonnées et les balises de localisation présentes dans le code source deviennent alors absolument incontournables.

Le référencement naturel devra également entraîner une modification des contenus. Inutile désormais de se concentrer trop longtemps sur les mots-clés. Le plus important sera de proposer des cocons sémantiques proches de la question posée et de créer un contenu riche et cohérent pour que Google le juge digne de répondre à la question de l’utilisateur.

 

L’avenir de la recherche vocale

La requête orale va rapidement représenter une grande part de la navigation faite par les internautes sur le web. Pourtant, il ne fait aucun doute qu’elle ne remplacera jamais définitivement les autres formes de navigation sur internet, notamment parce qu’elle ne peut pas combler tous les besoins de comparaison des sources et de navigation à travers les pages.

La recherche vocale va donc davantage enrichir les métiers du SEO en les poussant vers le SXO (Search eXperience Optimisation) en poussant les experts à prendre en compte l’expérience de l’utilisateur pour mieux le comprendre et le servir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter