La tentative de régulation d’Apple Store déplait à Tim Cook

Tim Cook, le PDG d’Apple, a exprimé son avis par rapport à la tentative de régulation d’Apple Store. Selon ses dires, une telle initiative menacerait la vie privée des utilisateurs de l’iPhone. Le PDG du groupe Apple a fait cette déclaration à l’occasion d’un sommet de l’International Association of Privacy Professionnals, organisé à Washington.

Des tentatives de régulation de l’Apple Store

Selon les dires de nos confrères, plusieurs responsables politiques songeraient à réguler le service Apple Store aux États-Unis et dans d’autres pays. Ces éminentes personnalités souhaiteraient également contraindre le groupe Apple à autoriser l’installation d’applications tierces sur l’iPhone. Cela concerne tout particulièrement les applications téléchargées hors de la boutique Apple Store.

Tim Cook a fait part de ses inquiétudes par rapport à cette tentative de régulation que certains préparent en coulisse. Le PDG du groupe Apple s’est exprimé sans détour sur le sujet « Nous sommes profondément inquiets des régulations qui saperaient la protection de la vie privée et la sécurité des services ». Il a lancé des avertissements à l’endroit de tous les acteurs concernés par l’éventuelle tentative de régulation initiée à l’encontre d’Apple Store.

Le PDG du groupe de Cupertino a clairement évoqué les dangers auxquels les utilisateurs du service seront exposés. Tim Cook craint notamment de compromettre les données et de porter ainsi atteinte à la liberté de chaque utilisateur. Il s’inquiète aussi par rapport aux « conséquences éventuelles » de la possibilité d’installer des applications téléchargées en dehors de l’Apple Store, sur un terminal de marque Apple.

Lors de ce sommet à Washington, Tim Cook a profité de son discours pour expliquer la position de son entreprise. Il a ainsi déclaré de manière explicite « Apple croit en la concurrence ! ». Le PDG d’Apple souhaite alors que les nouvelles réglementations priorisent la protection des droits fondamentaux de chaque utilisateur.

Apple défend avec ferveur les règles de l’App Store

Les déclarations de Tim Cook à Washington confortent la position d’Apple depuis longtemps. La firme de Cupertino est fortement attaché aux règles en vigueur pour l’utilisation d’Apple Store.

Pour rappel, Apple est actuellement en confit avec Epic Games puisque cette entreprise a eu recours à des artifices pour contourner les conditions d’utilisation d’Apple Store. Dans ce contentieux, le créateur du jeu vidéo Fortnite reproche à Apple de monopoliser l’achat des biens et services sur App Store. Ce conflit entre les deux entreprises pose un vrai problème juridique à tel point que les juges en charge de l’affaire mettent énormément de temps à trancher.

Dans cette histoire, Apple a déjà reçu une directive de la part d’une juge fédérale en novembre 2021 pour accepter un système de paiement alternatif sur l’Apple Store. Sans oublier que la boutique en ligne d’applications du géant de Cupertino figure aussi dans la ligne de mire de plusieurs régulateurs européens.

La protection des données personnelles au centre des préoccupations

Le groupe Apple est accusé par Epic Games et plusieurs régulateurs d’appliquer des règles anticoncurrentielles pour l’utilisation de l’Apple Store. En effet, il faut obligatoirement passer sur l’Apple Store pour pouvoir installer une application sur un iPhone ou un iPad. Indirectement, la firme de Cupertino impose ses règles à tous les utilisateurs. A priori il s’agirait d’une nécessité pour protéger efficacement les données des utilisateurs.

D’après Tim Cook, l’existence d’un magasin alternatif à l’Apple Store pourrait compromettre la protection et la sécurité des données personnelles.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Google retire 1 million d’applications sur Play Store, cliquez-ici
– Tout savoir des différences entre Play tore et Apple Store, cliquez-ici
– Les 4 meilleurs antivirus à installer sur un ordinateur Mac, cliquez-ici
– Des applications pourront être masquées sur Apple Store, cliquez-ici

Share This