A quoi sert la crypto monnaie?

Lors de sa création, la cryptomonnaie était considérée comme une escroquerie financière. Il y quelques années, ces monnaies cryptées étaient utilisées principalement par des organisations criminelles pour effectuer des transactions illégales, à l’international et de façon anonyme. Cela était possible car les devises numériques sont un moyen de payement dématérialisé et non contrôlé par les gouvernements, contrairement aux monnaies dites conventionnelles. De nos jours, la crypto -monnaie a gagné en popularité et en fiabilité. Beaucoup la considère comme un actif financier qui s’ajoute à ceux déjà existants, ce qui suscite l’intérêt des investisseurs.

Comprendre à quoi sert la crypto-monnaie

Pour connaître l’utilité de la crypto-monnaie, il est important de la définir et de comprendre son fonctionnement. Il s’agit d’une monnaie virtuelle, qui n’a pas d’existence physique. Elle ne dépend d’aucun système bancaire et d’aucune autorité gouvernementale. Cependant, son utilisation diffère, d’un pays à un autre, selon la législation en vigueur.

C’est un moyen de payement digital (à partir d’un téléphone ou d’un ordinateur), qui peut être utilisé pour l’achat de biens ou de services. Sa création repose sur une technologie moderne, connue sous le nom de blockchain. Il s’agit d’un système de stockage et de transmission de données, qui assure la traçabilité et la sécurité des transactions, grâce à des algorithmes et un protocole crypté. Les blockchains ou chaînes de blocs, rassemblent toutes les données relatives aux échanges entre les différents utilisateurs, sans intermédiaires.

Qui se sert de la cryptomonnaie ?

L’utilisation de la monnaie virtuelle a connu ces dernières années un boom phénoménal. Elle peut être considérée comme une ressource naturelle car elle est conçue de manière à avoir une quantité d’unités limitée. A titre d’exemple, il est prévu de produire 21 millions de jetons de Bitcoin d’ici 2140. De ce fait, le nombre de bitcoin qu’il est possible de générer diminue de moitié tous les 4 ans. Ce fonctionnement permet de rendre cette devise virtuelle plus rare, et même de contrer son inflation. D’ailleurs, certains pays comme le Venezuela et l’Argentine, tendent à utiliser les crypto-monnaies pour encourager les investissements, étant donné que leurs devises souffrent d’une inflation importante.

La législation des cryptomonnaies varie d’un pays à l’autre. Cela vient du fait qu’elles ne sont pas reconnues comme des monnaies nationales. En France, l’utilisation des devises numériques est encadrée par la loi, depuis le 1er janvier 2019. Elles peuvent être acceptées comme moyen de payement, par les commerçants, mais peuvent également être refusées, contrairement à l’euro. Les gains, convertis en euro, issus des mouvements des devises virtuelles, sont imposables.

Si certains pays ont créé ou envisagent la création de crypto-monnaies souveraines, tels que le Venezuela, la Turquie et la Chine, d’autres interdisent formellement, l’achat et la vente des crypto-monnaies. Parmi ces pays, on retrouve les Émirats Arabes Unis, le Maghreb (Algérie et Maroc), l’Irak, mais aussi le Viêtnam, le Népal et le Pakistan.

Avantages et inconvénients pour celui qui se sert de la cryptomonnaie

Les crypto-monnaies, telles que le Bitcoin ou l’Ethereum, attirent de plus en plus de personnes. En effet, elles procures de nombreux avantages, comme le fait d’être des devises du futur et un moyen de paiement plus sécurisé et jugé infalsifiable. Cependant, elles ont également des inconvénients. On distingue principalement les suivants :

  • Problèmes de cybersécurité
  • Volatilité des valeurs importante
  • La réglementation la rend illégale dans certains pays
  • La surconsommation d’énergie électrique due aux opérations de cryptage

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Comprendre le succès du Yuan némurique, cliquez-ici
– Découvrir l’avenir des devises numériques, cliquez-ici
– Tout savoir sur les 5 plus grosses monnaies virtuelles, cliquez-ici
– Les pays européens qui ne taxent pas les crypto, cliquez-ici

Share This