Buster.ai lève 2 millions d’euros pour renforcer la lutte contre la désinformation

Depuis de nombreuses années, la désinformation diffusée et partagée en masse est un véritable fléau pour les citoyens, les organismes publics, les médias et de nombreuses entreprises. Avec une technologie basée sur le deep learning, la startup française Buster.ai offre une solution innovante permettant de détecter les fausses informations. Elle a annoncé le 12 janvier 2022, avoir réalisé un tour de table de deux millions d’euros auprès des fonds d’investissement OneRagtime, Takara Capital et d’autres business angels.

Buster.ai, une réponse technologique

Fondée en 2019, la jeune pousse Buster.ai développe une solution technologique basée sur l’intelligence artificielle, notamment sur le deep learning. Cette solution permet aux professionnels du fast-checking ainsi qu’aux entreprises françaises et aux secteurs financiers de vérifier des informations et des documents.

À partir d’une affirmation formulée en langage naturel, la technologie de Buster.ai est capable de la comparer à un ensemble de sources classifiées (médias, agence de presse, ressources scientifiques, encyclopédies, données statistiques, réseaux sociaux, données gouvernementales,etc.) pour connaître lesquelles la soutiennent et la réfutent. Les algorithmes produisent ensuite à un score de fiabilité global. L’outil permet aussi de faire des corrélations entre des événements, ou de voir l’évolution de la récupération d’une information en temps réel.

Testé depuis 2019 par l’AFP et TF1, l’outil s’enrichit au fur et à mesure des retours d’expérience de nouvelles fonctionnalités. Il traite automatiquement les données avec une approche sémantique de 17 langues et est capable de traiter des images, des textes et même des vidéos.

Présidentielle dans le collimateur

La startup a misé sur le bon timing. En effet, avec l’élection présidentielle de 2022, les co-fondateurs de la startup, Julien Mardas et Aurélien Cluzeau, prévoient d’aider les médias à être plus rapides et plus efficaces dans l’avalanche d’informations et de données à traiter en temps réel, mais aussi à mieux collaborer les uns avec les autres.

Grâce à ce financement, Buster.ai ambitionne d’accélérer son développement et la recherche. La startup souhaite démocratiser l’accès à sa technologie auprès des entreprises privés et du secteur financier comme les traders, le hedge fund ou encore les gestionnaires de fonds. Ce tour de table va également lui permettre de faire davantage de recrutement pour renforcer son équipe qui compte actuellement une quinzaine de personnes.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– MyEli, le bracelet connecté qui lance l’alerte, cliquez-ici
– Hypnoledge améliore l’apprentissage avec l’hypnose, cliquez-ici
– La supply chain se digitalise avec la startup Safecube, cliquez-ici
– Occo, le logiciel pour les professionnels du design d’intérieur, cliquez-ici

Share This