Clément Méry, cofondateur de antigaspi.co

antigaspi.co s’est donnée une mission : lutter contre le gaspillage à tous les niveaux de la chaîne alimentaire. Cela passe par la production, la distribution jusqu’à notre assiette. La startup s’associe avec des marques pour offrir des produits de qualité qui sont difficilement valorisable. De cette manière, les consommateurs ont à leur disposition de bons produits tout en permettant aux producteurs de se développer.

Entretien avec un entrepreneur inspirant : Clément Méry

Vous avez tenu un restaurant français à New-York. Des fourneaux au monde des startup, quel revirement ! Expliquez-nous.

J’ai effectivement un parcours atypique… Cela faisait 10 ans que j’étais parti de France. Dans un premier temps au Sri Lanka (2012-2016) pour travailler chez Décathlon sur la production textile et l’ouverture de magasins. Puis New York City pour devenir entrepreneur en ouvrant Troquet, un restaurant Français basé à SoHo (2016 – 2021). Le Covid, l’arrivée d’un petit garçon Matis, et l’opportunité de monter une startup avec Jonathan m’ont convaincu de rentrer en France. Un retour gagnant !

Vous avez cofondé Anti-Gaspi avec Jonathan Negrin. Quelle est l’histoire derrière votre association ?

Avec Jonathan, nous étions en colocation à Lille en 2007 durant nos études (il y a déjà 15 ans !). C’est donc avant tout l’opportunité de monter un projet avec un ami avec qui nous partageons les mêmes valeurs, la même envie de monter un projet qui a du sens et l’ambition de faire changer les choses à grande échelle. Nous avons tous les deux des parcours professionnels assez différents et donc des compétences complémentaires. Mais nous nous retrouvons complément sur nos valeurs et de notre vision d’antigaspi.co.

On parle beaucoup de baisse du pouvoir d’achat et vous vous lancez dans la lutte contre le gaspillage alimentaire ; de la production à l’assiette, en passant par la distribution. C’est un beau challenge ! Comment fonctionnez-vous ?

Antigaspi.co c’est le premier site e-commerce 100% dédié à l’anti-gaspi. Nous travaillons en direct avec les marques et les producteurs (français et bio principalement) afin de leur racheter des stocks de produits avec soit des dates de consommation courtes, des problèmes d’emballages ou des surstocks. Nous revendons ensuite ces supers produits sur le site antigaspi.co entre 25-50% moins chers. Nous livrons dans toute la France soit à domicile, soit en point relais ou en drive à l’entrepôt de Saint-Ouen (et la livraison est gratuite à partir de 29€ 😉). C’est donc effectivement une façon de redonner du pouvoir d’achat au plus grand nombre avec des produits vraiment moins chers !

Vous venez de lever des fonds et disposez d’un entrepôt de 270m2 basé à Saint-Ouen. Quels sont les projets pour demain ?

Nous avions levé un premier tour de financement « friends & family » il y a un an afin de compléter notre apport personnel pour lancer la société. Nous allons d’ici quelques semaines lever des fonds afin d’accélérer la croissance d’antigaspi.co. L’objectif est clair : continuer à développer un maximum de partenariat avec les marques et les producteurs afin d’agrandir la gamme de produits tout en faisant connaître antigaspi.co à un maximum de gens. La levée de fonds va nous permettre de recruter des talents pour rejoindre l’équipe, à acheter du stock, agrandir l’entrepôt et communiquer sur antigaspi.co.

Tous les produits vendus sur antigaspi.co étaient destinés à la poubelle. Alors chaque produit vendu contribue à la réduction du gaspillage alimentaire.

Avant de lancer Anti-Gaspi, vous avez co-fondé Good Marché, qui s’est arrêté. Pourquoi la fin de cette histoire ? Et quels enseignements en tirez-vous ?

Avec Jonathan, nous avons lancé Good marché en avril dernier. Notre objectif était de rendre le bio accessible à tous. On a beaucoup itéré, testé, développé, pour aujourd’hui se recentrer sur une mission encore plus essentielle : la lutte contre le gaspillage alimentaire. En effet, nous nous sommes rendu compte qu’on pouvait avoir encore plus d’impact positif en pivotant sur ce secteur. En effet, rien qu’en France, c’est 10 millions de tonnes de nourriture qui finissent à la poubelle chaque année. On a donc ouvert antigaspi.co, le premier site e-commerce 100% dédié à l’anti-gaspi. Des produits en date courte, en surstock ou avec un problème d’emballage et qu’on propose jusqu’à 50% moins cher.


Le site est ouvert depuis quelques mois et ça démarre très fort : les clients adorent le concept et les fournisseurs nous appellent pour nous demander comment travailler avec nous. Premiers résultats : on fait x3 sur 4 semaines consécutives !

Entrepreneur à impact, c’est une « vocation » ?

L’envie d’avoir de l’impact positif est effectivement au centre de chacun des projets professionnels que j’ai pu mener. Je pense que cela se construit aussi avec le temps et le fait d’être jeune parent accélère encore plus cette envie d’allier business et sens/raison.

Quels conseils donneriez-vous à tout entrepreneur qui souhaite entamer son ascension ?

Le plus important ce n’est pas l’idée c’est l’exécution. Alors lancez-vous vite et parlez un maximum de votre projet autour de vous. Personne ne va vous « voler » votre idée.

Quelle est la prochaine licorne à impact selon vous ? 

TooGoodToGo qui propose aussi une alternative à l’anti-gaspi est bien parti pour 🙂 

C’est quoi la chanson anti-gaspi ?

Etant un ancien joueur et amoureux de rugby, je vais dire « Freed from desire » (actuellement l’hymne du XV de France de rugby pour célébrer les victoires) ✌️

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Tout savoir des services d’Un Seul Geste, cliquez-ici
– Le Kombucha, la nouvelle alternative au soda, cliquez-ici
– Hors Normes, la plateforme qui lutte contre le gaspillage, cliquez-ici
– Louer des vêtements pour enfant est désormais possible, cliquez-ici

Share This