Comment fonctionne une imprimante 3D professionnelle ?

L’impression 3D ne cesse de poursuivre sa progression. En effet, l’imprimante 3D professionnelle est appréciée pour sa facilité d’utilisation, sa grande performance et sa précision. Cet appareil innovant peut utiliser différentes techniques d’impression pour produire des objets fonctionnels, notamment dans le domaine de la médecine, de la mode, de la décoration, etc. À travers les trois grands procédés d’impression 3D, apprenez comment fonctionne cette machine professionnelle.

 

 

Les trois principaux procédés pour l’imprimante 3D professionnelle

Il existe plusieurs techniques d’impression 3D, mais les plus connues sont le procédé par dépôt de matière fondue, la stéréolithographie (photopolymérisation) et le liage de poudre. Voyons un à un ces trois procédés.

 

Le dépôt de matière fondue, le procédé le plus courant d’impression 3D professionnelle

Le FDM (Fused Deposition Modeling) est le procédé d’impression 3D le plus courant. Cette technique est surtout utilisée pour créer des pièces de décoration, de bricolage et de modélisme. Son principe de fonctionnement est simple. Un filament de matière thermoplastique fondu à 200 degrés est déposé couche par couche sur le support d’impression pour donner forme à l’objet à produire.

En pratique, la tête d’impression se déplace sur la longueur, la largeur et la hauteur suivant les coordonnées fournies par un fichier informatique. Avec cette technique FDM, on utilise sur l’imprimante 3D professionnelle des filaments de plastique de type PLA (acide polylactique) ou ABS (acrylonitrile butadiène styrène), des filaments composites, des polycarbonates et des cires.

 

 

La stéréolithographie, un procédé d’impression réservé au secteur professionnel

Dédiée au secteur professionnel, notamment au secteur dentaire, la technique Stereolithography Apparatus (SLA) utilise le rayon laser ultraviolet pour solidifier un liquide photopolymère. En effet, ce procédé d’impression 3D se déroule en quelques étapes.

L’imprimante analyse en premier temps le fichier CAO (conception assistée par ordinateur). Contrôlé par des miroirs précis, le rayon de lumière balaie la surface de résine liquide selon la forme de l’objet à produire. La résine se polymérise et forme une couche dure. La plateforme descend dans le bac de résine selon l’épaisseur de la couche souhaitée. L’opération se répète jusqu’à obtenir la pièce finale. Précisons que la technologie Polyjet et le frittage laser fonctionnent également sur le principe de la photopolymérisation.

 

Le liage de poudre, un procédé d’impression rapide

Cette technique d’impression 3DP (Three-Dimensional Printing) consiste à étaler une couche de poudre de composite sur une plateforme. La tête d’impression y dépose de petites gouttes de glu colorées. La plateforme descend progressivement jusqu’à ce qu’on obtienne la forme de l’objet final. Le reste de poudre de composite est ensuite aspiré. Pour la finition, on brosse ou ponce la pièce et on la chauffe pour améliorer sa solidité. En effet, l’impression par liage de poudre est plus rapide que les autres procédés.

 

 

La conception CFAO et l’imprimante 3D professionnelle

La technologie CFAO (Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur) tient une grande place dans la dentisterie et bien d’autres secteurs (audition, bijouterie…). Elle a révolutionné le domaine de l’impression 3D, grâce à ses multiples avantages (précision, efficacité, rapidité, etc.).

 

Les solutions CFAO métiers

Dans la chaîne CFAO métiers, l’acquisition des données de l’empreinte s’effectue par numérisation. Cette empreinte numérique acquise sera traitée via un logiciel pour la transférer sur un fichier informatique. La transformation de ce fichier numérique en objet peut s’effectuer par soustraction via des machines d’usinage ou par addition via une imprimante 3D professionnelle.

Ainsi, les solutions CFAO métiers vous assurent une grande précision, un gain de temps et une efficacité élevée dans votre travail d’impression 3D. Le processus de production d’objets (implants, bridges, prothèses, couronnes dentaires, prothèses auditives, bijoux…) est plus rapide et plus simple. De plus, le coût est largement réduit.

 

Les spécialistes en solutions CFAO métiers

Il est essentiel de s’adresser à un spécialiste en solutions CFAO pour s’assurer de la qualité et de la fiabilité des équipements fournis et des consommables. Certaines entreprises de ce secteur proposent des modèles de scanner dentaire et d’imprimante 3D professionnelle haut de gamme. Elles ont pour objectif de répondre aux besoins des professionnels les plus exigeants (prothésistes, orthodontistes, joailliers, etc.). Elles peuvent aussi fournir des matériaux, tels que les filaments de plastique, les cires, les résines, la zircone ou la fraise d’usinage.

L’imprimante 3D professionnelle facilite significativement le processus de fabrication de pièces (prothèses dentaires, prothèses auditives, bijoux…). Fonctionnant selon des procédés modernes, elle est facile à maîtriser. Figurent parmi ces procédés d’impression le dépôt de matière fondue, la photopolymérisation et le liage de poudre. Vous pouvez même trouver des modèles d’imprimante 3D dernière génération auprès des entreprises spécialisées en solutions CFAO.

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Impression 3D de visières pour protéger du Coronavirus, cliquez-ici
– Découvrez les astuces pour choisir un logiciel de CFAO, cliquez-ici
– Découvrez si le stockage cloud est sécurisé, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter