Le stockage cloud est-il vraiment sécurisé ?

Pour sauvegarder ses données, le stockage cloud est souvent le plus prisé. En effet, ce dernier offre une forte capacité de stockage, particulièrement adaptée pour les besoins des entreprises. De plus, les données restent constamment accessibles par internet. Vous n’aurez donc plus à craindre la perte de vos fichiers importants, en cas de panne informatique ou en cas de vol de votre matériel. Les entreprises ont souvent tendance à opter pour ce type de stockage pour y externaliser leurs données importantes, une méthode à la fois efficace et pratique. Mais alors que les piratages des grandes institutions sont de plus en plus récurrents, le cloud est-il assez bien sécurisé pour y placer vos données sensibles ? On s’est intéressés à la question.

 

 

Les risques avec le stockage cloud

Le cloud computing rend vos données vulnérables aux attaques. En effet, le cloud a pour principe de donner accès à un espace de stockage dématérialisé. Cependnat, plus les utilisateurs qui y accèdent sont nombreux, plus les risques d’intrusion sont élevés. Il est donc conseillé de sauvegarder ses données chez une société privée offrant un haut niveau de sécurité, comme OVHcloud par exemple. Un prestataire d’hébergement sérieux prendra le soin de configurer ses espaces de stockage et les comptes utilisateur qui y ont accès afin d’offrir un maximum de sécurité.

Les risques de fuites de données sont également importants, avec des impacts souvent lourds pour les entreprises. En effet, les données volées pouvent être divulguées ou vendues. Les fuites sont souvent dues à la fois à la mauvaise configuration de l’infrastructure Cloud et à l’absence d’architecture et de stratégie de sécurité suffisantes. Les entreprises elles-mêmes ont aussi une part de responsabilité dans ce problème, étant donné qu’elles ont tendance à accorder une confiance aveugle à leur sous-traitant, alors qu’elles doivent également prendre des mesures nécessaires pour sécuriser leurs données.

La perte de données est un des risques importants du stockage externalisé. Dans ce genre de cas, les données ne sont pas toujours divulguées, mais corrompues ou effacées. La perte de données peut être causée par un virus, un piratage, ou encore une défaillance du système. Si les données ne sont pas bien sauvegardées et régulièrement par l’hébergeur, si des cybercriminels font des dégâts, les données perdues seront quasiment impossibles à récupérer.

 

 

 

 

Comment renforcer la sécurité de vos données ?

Afin de prévenir et limiter les risques de perte de données, il est recommandé de rester vigilant et de ne jamais négliger la sécurité de vos accès. Pour mieux sécuriser son cloud, il est conseillé de créer un mot de passe unique, suffisamment long et difficile. Il ne faut pas non plus hésiter à le modifier régulièrement. Il est aussi recommandé d’activer la double-authentification, si votre système de cloud en dispose, et ne jamais donner l’autorisation à une application d’y accéder automatiquement, sous prétexte de faciliter la transmission de données. Il suffirait que celle-ci se fasse pirater ou renferme une faille pour que des personnes malveillantes accèdent à vous données.

Afin d’éviter la perte définitives de données, l’hébergeur doit faire des copies de secours des données importantes, sur un disque dur physique par exemple. N’hésitez pas non plus à dupliquer automatiquement vos propres données sur un serveur physique stocké dans l’entreprise. Enfin, n’oubliez pas de vous équiper d’un bon antivirus et de former le personnel à la détection des tentatives d’intrusion (phishing, ransomware, etc.).

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrez les solutions pour améliorer sa connexion, cliquez-ici
– Découvrez les tâches qu’il est possible de sous-traiter en informatique, cliquez-ici
– Découvrez comment installer un VPN sur un iPhone, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter