Social learning : les enjeux de la formation

Élément crucial de la formation professionnelle, le social learning crée un environnement performant d’apprentissage. Cette pratique permet à tout un chacun de s’auto-former grâce aux partages de savoir, mais aussi de former les autres participants en fonction de ses propres compétences. Le social learning donne des résultats remarquables au sein d’une formation formelle et professionnelle. Plusieurs outils sont à la disposition de cette méthode d’apprentissage visant à optimiser les interactions entre les apprenants. Les différentes modalités d’apprentissage sont également diversifiées. Zoom sur les enjeux de ce système d’apprentissage moderne dans la formation professionnelle.

 

 

Qu’est-ce que le social learning ?

Méthode à succès, le social learning ou « l’apprentissage social » se démarque par son côté participatif et son caractère collaboratif.

 

Les particularités du social learning dans la formation professionnelle

Ce concept plaît par sa praticité et son efficacité, notamment grâce à l’utilisation d’outils numériques innovants favorisant les échanges entre les apprenants. Chacun apporte une valeur ajoutée à la formation en étant à la fois formateur et apprenant, selon la mise en situation. Ainsi, celui qui se met en avant partage avec ses pairs son savoir en apportant les explications et les éclaircissements nécessaires. À ce moment-là, les autres s’imprègnent de ce qui est partagé et interagissent entre eux pour enrichir la formation. De là, on aboutit à la création d’un environnement social où le processus d’apprentissage prend toute sa signification.

 

Les bases du social learning

Le principe de base du social learning étant l’apprentissage par les pairs, l’observation est mise à l’honneur. Vient ensuite l’imitation, afin d’acquérir les savoirs que les apprenants se partagent entre eux dans un esprit de totale collaboration. De ce fait, si l’apprentissage social nécessite un changement d’approche pédagogique, c’est pour mettre en évidence les connaissances et les compétences de chaque apprenant. En effet, ce dernier devient notamment acteur de son apprentissage et cette approche garantit la réussite de la formation.

 

Les piliers du social learning

Le social learning se base sur quatre éléments principaux qui permettent aux apprenants de profiter pleinement des avantages apportés par cette méthode : la motivation, l’observation, la conservation de l’information et la reproduction.

La motivation correspond à l’envie et à l’enthousiasme ressentis par les apprenants en vue de suivre une formation hors des sentiers battus. Cette sensation est primordiale, car elle permet de commencer la formation de manière positive.

L’observation consiste à être attentif aux gestes et aux propos de celui qui prend le rôle de formateur. Une écoute active est indispensable afin de s’assurer de la bonne compréhension de ce que l’autre partage ou explique. Cela permet également de sélectionner les informations pertinentes et nécessaires à retenir.

La conservation de l’information consiste à garder à l’esprit les éléments importants parmi ce qui a été observé dans la formation de social learning. La rétention d’informations peut se faire de différentes manières : retenir des images, répéter les gestes, prendre des notes ou faire une répétition psychique.

Quant à la reproduction, il s’agit de refaire les mêmes gestes en suivant les instructions données par le formateur. Ce procédé donne aux apprenants l’occasion de mettre en pratique ce qui a été compris et de s’auto-évaluer. Ainsi, on peut remédier aux erreurs et se corriger si nécessaire.

Par conséquent, l’efficacité du social learning se mesure par les échanges et le partage d’expériences entre les pairs. La plupart du temps, ces personnes se connaissent et sont liées par un environnement commun ou des objectifs similaires.

 

Les outils préconisés pour le social learning

Dans un souci de diversification de supports, le social learning s’appuie sur de nombreux outils numériques. Ces derniers tournent autour des médias sociaux, des plateformes sociales et de divers blogs professionnels. Parmi les modalités d’apprentissage, le mobile learning donne accès à la formation sans limites géographique ni temporelle. De plus, celui-ci donne un côté ludique qui motive les apprenants.

Le concept de la gamification va plus loin encore en plongeant les participants dans un univers de jeux et de compétitions. Ainsi, ces méthodes innovantes contribuent au progrès et à la réussite des apprenants.

 

 

 

 

L’importance du digital dans l’apprentissage social

Le digital a un impact fort dans la pratique du social learning et cela tend à se démocratiser de plus en plus. Depuis l’apparition du e-learning ou « l’apprentissage en ligne », les formations sont devenues universellement accessibles. La combinaison de ces deux concepts a vu l’efficacité des formations professionnelles décupler. Plusieurs sites de collaboration et de partage concourent à offrir à chaque apprenant diverses possibilités d’échange et de communication.

De ce fait, le digital s’inscrit comme un élément incontournable du social learning, puisqu’il permet de faciliter les interactions sociales et formatives. Oubliez l’individualisation et laissez place à la socialisation de l’apprentissage grâce à la digitalisation. Cet outil fait gagner du temps, car il rend accessibles toutes ressources produites par ceux qui sont porteurs de savoir. Ces derniers deviennent alors des créateurs de supports pédagogiques qu’ils vont partager avec leurs pairs. On parle ici de tutoriels et d’autres types de vidéo learning qui sont facilement accessibles par les utilisateurs en quête de savoir.

De plus, les outils modernes de communication ne cessent de se moderniser et d’intégrer de nouvelles fonctionnalités, à l’instar de la plateforme LMS, conçue notamment pour permettre aux formateurs et aux apprenants d’interagir et de se partager des connaissances. Ce canal numérique novateur place le savoir humain au service du digital learning, afin de rendre la formation professionnelle plus efficiente.

Toutefois, dans le processus d’apprentissage, tout ne réside pas dans la qualité des ressources et des supports utilisés. En effet, l’implication directe de l’apprenant dans son parcours d’apprentissage est le gage de sa réussite. C’est là que le social learning entre en scène, en faisant en sorte que le participant développe ses capacités en les mettant directement en pratique.

 

 

 

 

Qu’en est-il du mobile learning ?

L’apprentissage mobile, ou mobile learning se caractérise par son côté flexible et ses contenus personnalisés. Les apprenants sont attirés par son caractère divertissant qui leur permet d’atteindre leur but. Cette pratique met en avant les appareils mobiles tels que les smartphones, les tablettes et les ordinateurs portables. Ainsi, au gré de leurs envies, les apprenants ont le choix de l’outil comme du moment et de la durée de leur formation.

Au vu de l’évolution incessante apportée par internet, plusieurs tendances concernant le mobile learning ont vu le jour. Ainsi, le Peer learning fait référence à l’apprentissage par les pairs ou les collaborateurs. Garant de l’engagement et de la motivation des participants, cette technique leur donne l’occasion d’être actifs et d’interagir. Ils participent et jouent un rôle déterminant dans le processus de formation. Associé au mobile learning, le peer learning permet de faciliter les échanges et les discussions et fait évoluer la formation.

De son côté, la réalité augmentée est particulièrement efficace lorsqu’il s’agit d’apprendre des travaux manuels. Cette approche permet en effet de suivre les gestes en temps réel. Avec une interface en 2D ou en 3D, l’apprenant bénéficie d’une qualité d’image exceptionnelle.

Le Blended learning combine quant à lui la formation à distance et celle qui nécessite la présence physique des apprenants. Cette formation met à la disposition des participants des supports pédagogiques accessibles sur leurs appareils mobiles. Cette pratique peut être réalisée selon les envies des apprenants.

Dans un autre registre, la réalité virtuelle nécessite l’usage d’un casque et fait entrer l’apprenant dans un univers virtuel en adéquation avec la formation qu’il souhaite suivre.

Le mobile learning voit ainsi son usage se multiplier et son rendement augmenter quand il s’agit de formation professionnelle impliquant le social learning.

 

 

 

 

La gamification : principes, objectifs et avantages

La gamification, appelée aussi ludification, apporte une dimension divertissante au processus d’apprentissage. Il s’agit d’une pratique qui tend à se démocratiser, les entreprises l’intègrent en effet dans leur proposition de formation afin de créer un engouement auprès des stagiaires. S’inscrivant comme un levier de motivation pédagogique, la gamification apporte une vraie valeur ajoutée à la formation.

D’une manière générale, cette modalité d’apprentissage est source de dynamisme et d’engagement auprès des apprenants. Forte du succès qu’elle connaît, la gamification se trouve au cœur de nombreuses formations professionnelles en lien avec le social learning. Il ne s’agit aucunement d’infantiliser les participants, mais plutôt de les sensibiliser à la compétition et de les faire assimiler rapidement le contenu de la formation.

L’objectif principal de ce concept est de faire la différence quant à la perception des stagiaires concernant la formation. Ainsi, grâce à cette approche ludique et innovante, l’attitude du stagiaire est différente et il s’approprie plus facilement les informations à retenir. La gamification présente de nombreux avantages.

Elle permet de créer une véritable addiction à l’apprentissage. Il s’agit alors de créer un sentiment de plaisir et d’impatience chez les apprenants. On leur propose des contenus passionnants et originaux qui retiennent leur attention. Ainsi, ils sont plus enclins à s’impliquer et à participer activement.

On constate également une meilleure consolidation des acquis. Lorsque les stagiaires participent de façon active, les informations sont plus ancrées dans leur esprit et les acquis s’en trouvent renforcés. Leur proposer des situations complexes pour qu’ils puissent se challenger et obtenir des récompenses ne peut que les motiver. Cela les oblige également à assimiler rapidement les nouvelles informations.

L’engagement est en outre amélioré grâce à la gamification. Installer une dimension compétitive à la formation la rend assurément plus stimulante. Il s’agit ici de créer des situations permettant aux participants de dépasser les autres, mais surtout de se dépasser eux-mêmes. Au vu de la satisfaction que cela peut leur apporter, on note alors un fort sentiment d’engagement de leur part.

L’auto-évaluation directe fait référence au degré de performance que l’on peut mesurer au moment de la formation. Pouvoir se situer grâce à un bilan régulier donne l’opportunité aux apprenants de se remettre en question si cela est nécessaire.

Enfin, le développement de l’esprit de coopération est également un élément qui augmente grâce à la gamification. Dans l’optique d’atteindre des objectifs communs en équipe, la gamification incite les participants à réfléchir ensemble. Ils vont ainsi collaborer afin de trouver les meilleures stratégies à mettre en place.

La gamification plonge ainsi les apprenants dans un monde où le divertissement et la création sont au service de l’apprentissage. Elle accroît sensiblement la productivité des apprenants et améliore ainsi les performances de l’entreprise.

 

 

 

 

Les enjeux de la formation professionnelle

Dans l’optique d’homogénéiser les connaissances des employés, il est indispensable d’opérer un recyclage des connaissances ou d’en acquérir de nouvelles. Rendre accessibles les formations professionnelles devient ainsi l’apanage des entreprises souhaitant évoluer et répondre aux besoins évolutifs du marché du travail. En effet, malgré ses nombreux atouts, la formation informelle ne suffit pas pour bien s’adapter aux évolutions que connaissent la plupart des structures professionnelles. Un apprentissage plus formel permet de combler certaines lacunes, de garder un niveau de compétences convenable et de développer les capacités des collaborateurs.

Pour garantir l’efficience et la pertinence de la formation professionnelle, il est primordial de mettre en place des dispositifs adaptés et une méthode authentique. Suivre les étapes préalables s’avère nécessaire pour assurer l’efficacité de la formation à mettre en place. Il existe plusieurs modalités de formations professionnelles dont celle en présentiel et le e-learning (lorsque tout s’effectue via internet à distance). Le mobile learning offre aussi une grande flexibilité aux apprenants en termes d’horaires et de rythme.

Quant aux modes d’apprentissage, le social learning permet d’apprendre de pair à pair. En d’autres termes, chacun se nourrit du savoir des autres et peut aussi être une personne ressource par rapport à ses connaissances. Le blended learning associe la formation présentielle et celle à distance. À part cela, la gamification est un procédé bien particulier alliant amusement et apprentissage. Les enjeux de la formation professionnelle prennent en compte la transition digitale qu’une entreprise peut connaître dans ses activités. Ils tentent également de répondre aux besoins accrus de formation des collaborateurs souhaitant élargir leurs domaines de compétences.

La formation professionnelle est un véritable levier de développement de l’entreprise. Le social learning, de plus en plus plébiscité dans l’apprentissage formel, s’inscrit comme une méthode efficace pour créer une synergie entre les pairs. Grâce aux nombreux outils numériques utilisés et aux multiples modalités existantes, cette pratique innovante fait preuve d’une grande valeur.

 

 

Lire plus d’articles du DigiTechnologie :
– Découvrez l’e-learning des professions réglementées, cliquez-ici
– Découvrez la formation en ligne pour les nuls, cliquez-ici
– Découvrez le formateur 2.0 avec l’avènement du digital, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter