Electronic Arts : l’avenir des jeux vidéo réside dans les NFT et la blockchain

Electronic Arts (EA) s’intéresse actuellement à l’avenir de son secteur d’activités pour être à l’affût des innovations technologiques et des futures tendances. À ce propos, le fabricant de jeux vidéo a récemment fait part de son intérêt à l’égard des NFT et de la technologie blockchain. L’avenir du secteur réside a priori sur ces innovations.

Electronic Arts s’intéresse aux NFT et à la blockchain

Andrew Wilson, PDG d’Electronic Arts, prévoit que l’évolution du secteur des jeux vidéo se fera avec les NFT et la blockchain. Cette déclaration est intervenue lors d’une récente conférence présentant les résultats d’Electronic Arts (EA). Lors de son allocution, le président du groupe a mis en avant son intérêt à l’égard des NFT, c’est-à-dire les jetons non-fongibles.

En réalité, Andrew Wilson souhaite améliorer la performance et le rendu de ses jeux pour conforter la position de son entreprise dans son secteur d’activités. Pour atteindre son objectif, il envisage d’intégrer les NFT dans les jeux produits par son entreprise. À ce propos, Electronic Arts dispose des moyens technologiques requis pour apporter de grandes améliorations à ses jeux.

Electronic Arts est encore à l’étude concernant cet ambitieux projet. L’entreprise basée à Redwood City, en Californie, se contente pour l’instant de scruter le fonctionnement des NFT et l’évolution de la blockchain. En faisant ce choix, Electronic Arts ambitionne de surclasser ses concurrents au cours des prochaines années. Epic et Steam figurent ainsi en ligne de mire si on se réfère au contexte actuel.

NFT également appelé jeton non fongible

Electronic Arts compte enrichir davantage les fonctionnalités de ses jeux

La stratégie à l’étude chez Electronic Arts (EA) prend en considération le désir des joueurs et les amateurs de ses jeux. Le fabricant de jeux vidéo souhaite leur offrir une satisfaction optimale en apportant différentes innovations tangibles. Le PDG Andrew Wilson est assez explicite sur ce point « les joueurs souhaitent avoir accès à plus de fonctionnalités, des fonctionnalités qui vont au-delà du simple jeu de football à 11 contre 11 ». Le président évoque le cas de FIFA à travers la présente déclaration.

Il s’attarde également sur le contexte dans lequel se trouve son entreprise en précisant que « sa communauté souhaite bénéficier de plus de contenus numériques et que l’ensemble des joueurs veulent que nous nous penchions très vite sur le sujet ». L’objectif de la direction d’Electronic Arts (EA) est donc assez compréhensible si on se référe à ces déclarations.

Quoi qu’il en soit, Electronic Arts (EA) préfère appréhender les choses avec prudence en adoptant une approche axée sur la créativité et l’innovation. Aucune déclaration n’a donc pu être prononcée concernant d’éventuels jeux NFT en cours de développement chez Electronic Arts (EA).

L’action Electronic Arts monte en bourse

Les projets ambitieux en interne et les chiffres économiques globalement favorables, ont poussé à la hausse l’action Electronic Arts en bourse. Le titre EA s’échangeait autour de 143 $ en milieu de semaine du 08 novembre 2021. Le fabricant de FIFA 21, Madden NFL et Sims table aujourd’hui sur un bpa ajusté de 6,95 dollars et un chiffre d’affaires aujusté de 7, 63 milliards de dollars à l’approche des fêtes de fin d’année. Andrew Wilson a ainsi précisé que « le deuxième trimestre (2021) a été le plus solide de l’histoire d’Electronic Arts ».

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrir la chaîne Twitch de JL Tomy, cliquez-ici
– La série Netflix Squid Game aura une saison 2, cliquez-ici
– Tout savoir sur la compétition de gaming Zlan, cliquez-ici
– Netflix enrichie son offre gaming de deux nouveaux jeux, cliquez-ici

Share This