Euro numérique : ce que l’on sait

L’euro numérique est un projet mené par la Banque Centrale Européenne (BCE). Compléter la monnaie physique du continent européen, tel est l’objectif de cette monnaie virtuelle. Pourquoi un euro virtuel ? Comment fonctionne-t-il ? Qui pourra l’utiliser ? On vous dit tout.

L’euro numérique, c’est quoi ?

Selon la définition de la BCE, l’euro numérique est « une forme électronique de monnaie de banque centrale qui, à l’instar des billets de banque, permettrait à tous – ménages comme entreprises – d’effectuer leurs paiements quotidiens rapidement, facilement et en toute sécurité ».

La création d’un euro numérique est une nécessité pour le continent européen. En mettant en place ce projet, les Européens veulent faire face aux géants de la tech qui souhaitent investir dans la monnaie virtuelle, comme Meta.

Qui peut utiliser l’euro numérique ?

D’après les spécialistes, l’euro numérique est destiné à deux cas d’usage. Les consommateurs pourraient utiliser cette monnaie virtuelle pour payer leurs achats en Europe, parallèlement à la monnaie fiduciaire. Elle est également possible de l’utiliser dans le domaine interbancaire. En d’autres termes, les banques peuvent faire des échanges en euro numérique, notamment pour faire un règlement ou une livraison d’actifs numériques.

Le fonctionnement de l’euro numérique

Le fonctionnement de cette monnaie virtuelle ressemble à toute autre transaction. Pour faire un paiement, le consommateur doit utiliser un portefeuille numérique (un wallet). Il s’agit d’un endroit où stocker son argent virtuel et faire des paiements de façon simplifiée.

Bien évidemment, l’utilisation de l’euro numérique s’appuiera sur la blockchain, un système qui sécurise les transactions.

Pour proposer ce moyen de paiement aux clients, les commerçants devront disposer d’un terminal adapté. À en croire les dires des analystes, le Point of Sale (POS) est le système le plus adapté à ce genre de transactions.

Rappelons que l’euro numérique n’est pas encore mis en place. Les analystes indiquent qu’il serait disponible en 2025.

Lire plus d’articles cur DigiTechnologie :
– Tout savoir sur le Digital Market Act, cliquez-ici
– L’utilisation du Yan numérique en Chine, cliquez-ici
– Découvrir les enjeux du Digital Services Act, cliquez-ici
– Les avantages de créer une monnaire virtuelle, cliquez-ici

Share This