Quels sont les impacts du reporting RSE ?

Depuis 2017, certaines entreprises sont soumises à l’obligation de publier un reporting RSE ou rapport de responsabilité sociale d’entreprise. Il s’agit d’un document extra-financier à publier, en principe, chaque année. Il relate les différentes actions mises en place par la société pour respecter les principes du développement durable. Il met également en avant les impacts (positifs et négatifs) de vos activités sur l’environnement.

Les préoccupations liées à la société locale et à l’environnement sont de plus en plus présentes dans la conscience collective. Aussi, l’engagement de l’entreprise à travers la RSE est aujourd’hui un véritable point de différenciation. Vous voulez en savoir plus concernant le reporting RSE ? Découvrez tout ce que vous devez savoir ici : sa définition, ses avantages et les entités concernées.

 

 

Reporting RSE : de quoi s’agit-il ?

Le reporting RSE, appelé officiellement déclaration de performance extra-financière, est un document technique contenant toutes les informations liées à la RSE de l’entreprise. Réunir autant de données est très complexe. Vous pouvez découvrir comment Mercialys a réussi à faciliter son reporting RSE pour faire face plus sereinement à cette obligation.

À titre de rappel, la RSE est un engagement des entreprises à améliorer les conséquences sociales, sociétales et environnementales de leurs activités. Si votre entreprise est touchée par cette obligation, vous allez devoir fournir des documents sur la situation économique et sociale de votre entité et ses actions liées à l’environnement. Vous devez également donner des informations liées aux impacts de vos activités sur l’environnement comme l’émission de CO2.

 

 

Comme indiqué dans l’article 225 de la loi Grenelle II du 12 juillet 2010 (décret d’application du 24 avril 2012), les entreprises cotées ont l’obligation d’effectuer un reporting RSE chaque année. C’est la transposition de la Directive Européenne sur la Performance à la loi française en juillet 2017 qui va instaurer l’obligation de publier un reporting RSE pour :

  • les sociétés employant plus de 500 salariés et ayant un chiffre d’affaires dépassant 40 millions d’euros ou un bilan financier supérieur à 20 millions d’euros,
  • les sociétés anonymes, les sociétés européennes et les sociétés en commandite par actions ayant un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions d’euros,
  • les sociétés non cotées ayant plus de 500 employés et un chiffre d’affaires excédant les 100 millions d’euros,
  • les entreprises cotées, ayant un chiffre d’affaires excédant 100 millions d’euros ou plus de 500 salariés.

 

 

Le reporting RSE, une obligation légale et un outil de changement

Le reporting RSE est aujourd’hui un élément de différenciation important. En effet, il se présente comme un gage de transparence et permet de mettre en valeur vos engagements RSE.

Ce document vous permet de réunir des données qui vous seront utiles en interne. En effet, il permet de mesurer les conséquences de vos activités sur l’environnement, la société et les générations futures. Ainsi, vous serez en mesure d’apporter les améliorations nécessaires pour avoir des impacts positifs.

Par ailleurs, il vous permet de renseigner vos partenaires, investisseurs et consommateurs sur vos implications dans la protection de l’environnement (changement climatique, protection de la biodiversité, utilisation de procédés et de matériaux écologiques, consommation durable), vos données sociales et sociétales comme la santé des employés, l’égalité des chances, etc.

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrez le collectif Guerilla Greffeurs, cliquez-ici
– Plantez des arbres près de chez vous avec la carte du Crowther Lab, cliquez-ici
– Faites le choix d’une entreprise écologique pour vos supports de communication, cliquez-ici
– Découvrez comment choucouter vos meilleurs clients avec un cadeau high-tech, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter