Kneron, le fabricant de puces IA à destination des véhicules autonomes lève 25 millions de dollars

Afin d’accélérer le développement de ses puces IA reconfigurables pour une conduite autonome, Kneron réalise une levée de fonds de 25 millions de dollars. La startup a conquis les investisseurs tels que Foxconn,Sequoia, Horizons Venture, Alibaba ou encore Qualcomm. Ont participé à ce tour de table Lite-On Technology, PalPilot, Iltek, Gaingels et Sand Hill Angels. Depuis sa fondation en 2015, Kneron a levé 125 millions de dollars au total.

Les puces d’intelligence artificielle sont des semi-conducteurs conçus spécifiquement pour réaliser rapidement les calculs des algorithmes de vision par ordinateur. Grâce à ce financement, la startup Kneron ambitionne d’être rentable en 2023. En effet, ce montant levé va l’aider dans le développement de ses technologies réservées à la Smart city, notamment aux véhicules autonomes de niveau 4 et 5 SAE.

Une puce IA qu’il est possible de configurer

La startup indique qu’elle a mis au point une technologie réglable, qui s’adapte aux différentes applications. La puce peut par exemple alimenter les unités de bord qui permettent de contrôler et de diriger les voitures autonomes, mais aussi les voitures elles-mêmes qui sont alimentées par ses puces Edge AI.

Kneron avait montré son nouveau modèle de puces IA lors du Web Summit en novembre dernier. Il s’agit du modèle KL530, une puce où sont intégrées plusieurs technologies comme la prise en charge des données INT4, un processeur de signal d’image de pointe ainsi que différents modèles d’IA.

Des alliances avec plusieurs partenaires

Kneron génère actuellement 3 à 4 millions de dollars de revenus mensuels grâce à ses 30 clients institutionnels. 30 à 40 % de ses revenus proviennent notamment des États-Unis.

L’entreprise forme également des alliances avec de nombreux partenaires de l’industrie. Kneron a accepté en mai dernier d’acheter le processeur de signal d’image Vatics à la filiale de Delta Electronics, Vivotek. Foxconn, le plus grand fabricant et fournisseur d’électronique au monde, a déjà utilisé les puces de la startup pour sa plateforme de fabrication de véhicules électriques « MIH ».

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– TuSimple permet aux camions de rouler en autonomie, cliquez-ici
– La fabricant de jeux vidéo Sony développe une voiture électrique, cliquez-ici
– BMW travaille avec Qualcomm pour développer la conduite autonome, cliquez-ici

Share This