La start-up Hummink lève 5 millions d’euros pour financer son projet d’imprimante 3D

La société Hummink poursuit sa croissance après un début très prometteur en 2020. Cette start-up française est connue du public pour avoir développé une technologie d’impression 3D à l’échelle nanométrique. Aujourd’hui, la deep-tech Hummink travaille sur la mise au point d’une imprimante 3D dédiée aux semi-conducteurs. Elle vient d’effectuer une levée de fonds de 5 millions d’euros pour financer le développement de ce projet.

La deep tech Hummink a mis au point une imprimante 3D fonctionnant par capillarité

Hummink se met au service du progrès technologique en développant une nouvelle génération d’imprimantes 3D. Cette start-up est venue renforcer la liste des entreprises françaises les plus attachées à l’innovation technologique. Pour financer son projet, Hummink a conclu une levée de fonds de 5 millions de dollars. L’annonce officielle de cette information a été effectuée le 9 novembre 2022. L’entreprise dispose désormais de la somme nécessaire au développement de son projet.

La deep tech a en effet fait bonne impression auprès de nombreux acteurs en concevant une imprimante 3D équipée du « stylo plume » le plus petit au monde. Après avoir conclu cette levée de fonds de 5 millions d’euros, Hummink peut accélérer son développement.

Hummink participe au progrès du secteur de l’électronique

La technologie utilisée par Hummink provient du laboratoire de physique de l’École Normale Supérieure de Paris. Elle a permis à la start-up de développer de nouvelles gammes d’imprimantes déstinées au secteur industriel.

En effet, l’imprimante 3D développée par la startup peut être utilisée pour dessiner, à l’aide de matériaux métalliques, des motifs. Les industriels du secteur de l’électronique peuvent ainsi s’en servir dans le processus de fabrication des semi-conducteurs. Lors de l’impression, le dépôt de métaux se fait par capillarité lorsque l’imprimante se retrouve en contact avec un objet.

La technique de la capillarité ne comporte pas les inconvénients caractéristiques des autres systèmes de fabrication basés sur les technologies à spray ou à injection.

Performance et précision

Depuis sa création en 2020, la start-up Hummink s’illustre tout particulièrement dans la maîtrise des technologies d’impression 3D à l’échelle nanométrique. Évidemment, cela nécessite un niveau de précision élevé pour être réalisable. Aujourd’hui, Hummink propose aux fabricants de semi-conducteurs une imprimante 3D capable de déposer une infime quantité de matériaux à un endroit avec beaucoup de précision. La performance de cette machine est telle qu’elle s’accompagne d’une baisse significative de la consommation d’énergie et d’une bonne maîtrise de l’usage des matériaux. Tout cela engendre évidemment une amélioration de la productivité.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Un fonds d’investissement dédié aux étudiants, cliquez-ici
– Crosscall va fabriquer ses smartphones en France, cliquez-ici
– L’Intelligence Artificielle au service de la rédaction web, cliquez-ici

Share This