La startup toulousaine EyeLights propose de transformer les pare brises en écran

À l’occasion du plus grand événement de la Tech, le CES, la startup française EyeLights a présenté sa nouvelle invention. Après avoir développé des outils connectés pour les casques de moto, l’entreprise voit désormais grand et veut s’attaquer aux voitures. De ce fait, EyeLights annonce avoir signé un partenariat avec l’entreprise japonaise spécialiste des verres automobiles AGC.

La jeune pousse ambitionne d’offrir une solution innovante aux constructeurs pour qu’ils puissent afficher des informations sur le pare-brise de leurs voitures grâce à la réalité virtuelle. La startup s’est donnée pour mission « d’éliminer les écrans dans la voiture » et de présenter directement les informations comme les indications GPS ou les aides pour la conduite sur le pare-brise.

Après les motos, EyeLights innove sur les voitures

Fondée en 2016, EyeLights développe un affichage tête haute pour motards. Il s’agit d’un objet qui se fixe sur le casque de moto et qui affiche les informations directement sur la route, à trois mètres du motard. Cette innovation permet au motard d’écouter de la musique, de consulter les indications du GPS ou encore de passer des appels, tout en gardant les yeux sur la route. Cette solution est déjà utilisée par 15 000 motards. De plus, la startup a signé un partenariat avec Sony.

Aujourd’hui, EyeLight vise plus loin. La startup souhaite proposer ses solutions de réalité augmentée dans tout les domaines de la mobilité. La startup va tout d’abord s’attaquer aux voitures, d’où le partenariat avec AGC. l’objectif est de développer une solution industrielle de réalité augmentée pour les pare-brises.

Le but est d’équiper en série les véhicules avec cette technologie et de transformer le pare-brise en un grand écran virtuel. Les informations seront alors projetées jusqu’à 50 mètres devant le conducteur. Il pourra ainsi les lire correctement même avec des lunettes de soleil.

Une technologie innovante

C’est le système d’exploitation de EyeLights qui alimente l’écran en ajoutant des technologies d’intelligence artificielle. Les informations qui concernent l’itinéraire à suivre, les dispositifs avancés pour la conduite et la vitesse seront affichés sur l’écran.

La startup EyeLights envisage de signer des contrats directement auprès des constructeurs automobiles. Actuellement, une négociation avec deux grands constructeurs automobiles européens, Mercedes et Renault est en cours. Lors du CES 2022, l’entreprise a eu l’occasion de rencontrer des clients potentiels américains comme General Motors.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Les voitures électriques de l’année 2022, cliquez-ici
– Sony se lance sur le marché de l’automobile, cliquez-ici
– TuSimple fait rouler les camions en autonomie, cliquez-ici

Share This