Bertrand Tournier, fondateur de Yoojo

Yoojo (ex-Youpijob), est une plateforme en ligne spécialiste du service à domicile et service à la personne. Créé il y a 10 ans, le site internet est né d’un besoin de son fondateur, Bertrand Tournier, qui ne trouvait pas de professionnel compétent pour l’aider à organiser une fête d’anniversaire. Il s’est donné comme mission d’améliorer le quotidien des gens, en rendant le service à domicile plus accessible : à la fois plus simple et moins cher ! Yoojo propose toute une gamme de services, du bricolage à la garde d’animaux en passant par l’informatique. Du site de Jobbing à sa création, Yoojo est devenu en 10 ans un véritable expert en ligne, spécialiste du service à domicile, qui propose les services de prestataires qualifiés. Yoojo propose aussi de gérer toutes les démarches administratives, de la déclaration au crédit d’impôt, en tant que mandataire agréé par l’État. Aujourd’hui, Yoojo c’est 746 000 prestations réalisées en 10 ans d’expérience, 24 000 jobbers actifs, et une note moyenne de 4,9 pour les prestataires ! Yoojo est présent dans 4 pays, la France, la Suisse, la Belgique et le Luxembourg.

Biographie de Bertrand Tournier

Bertrand Tournier débute sa carrière de prestataire de service en étant Groom pour des grandes familles. En 2010, il rejoint Groupon en tant que Responsable des ventes en Rhône-Alpes, puis également en Suisse Romande, et devient rapidement Responsable développement des ventes. C’est en 2012 qu’il se lance dans l’entreprenariat. A l’occasion de l’organisation d’un anniversaire, Bertrand Tournier ne trouve personne pour l’aider et ne sait pas vers qui se tourner pour trouver des prestataires qualifiés. C’est ainsi qu’est né YoupiJob, une plateforme de jobbing, un concept inédit en France à l’époque !

YoupiJob devient Yoojo en 2021 pour mieux poursuivre sa croissance au plan international.

Entretien avec un entrepreneur inspirant : Bertrand Tournier

Quel a été le “déclic” pour vous lancer pour la première fois dans le monde fantastique des startups ?

L’idée a commencé à germer dans ma tête quand j’ai voulu organiser mon anniversaire. Je n’avais pas vraiment le temps de tout organiser moi-même et j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de site dédié pour trouver quelqu’un qui puisse vraiment m’aider. C’est à ce moment que j’ai commencé à m’intéresser au monde du service à la personne. Je me suis rendu compte qu’il y avait un réel besoin de modernisation et de digitalisation, il fallait donc créer ce qui n’existait pas alors, c’est-à-dire une plateforme internet dédiée aux services à domicile. C’est comme ça que Youpijob est né, devenu Yoojo depuis.

Quelle a été votre plus grande réussite ? Comment l’expliquez-vous ?

Notre plus grande réussite, c’est la satisfaction de nos clients, qui nous donnent une note moyenne de 4,9/5 !

Que ce soit pour une prestation de bricolage, ménage, jardinage, informatique, garde d’enfants ou d’animaux, notre plateforme, qui s’appuie sur une technologie innovante, permet de proposer les meilleurs prestataires à chacun de nos clients, ceux qui vont vraiment répondre à leurs attentes et au meilleur prix.

Je pense que c’est vraiment l’amélioration continue de notre technologie qui nous a permis en 2021, et pour la deuxième année consécutive, d’être élu champion du service à domicile par le magazine Capital !

Quelles sont les prochaines étapes de votre développement ?

Yoojo est une des seules plateformes de mise en relation de ce genre à avoir reçu l’agrément NOVA. Cela nous permet de prendre en charge certaines démarches administratives, comme la déclaration automatique du prestataire à l’Etat. Nous souhaitons aller encore plus loin cette année et être parmi les premières plateformes du service à domicile à proposer le crédit d’impôt automatique, une fois que ce dernier sera disponible pour les sociétés prestataires.

En parallèle, nous travaillons de plus en plus avec des grands groupes comme Leroy Merlin, le groupe Les Mousquetaires (Intermarché), Ikea, La Redoute, etc. Ces entreprises nous font confiance pour accompagner leurs clients et leur permettre de réserver facilement les meilleurs prestataires.

Quelles sont les personnalités qui vous inspirent le plus ? Pourquoi ?

Je dirais tout d’abord Mohamed Ali pour l’esprit combatif. Le monde des affaires et de l’entreprise peut être difficile, il faut souvent se battre : pour faire vivre son idée et la développer, pour trouver des investisseurs, pour se démarquer, pour répondre aux critiques et aux détracteurs. On a parfois l’impression d’être un peu seul. Mais quand le projet se concrétise, la satisfaction et la fierté sont tellement immenses que cela pousse à continuer !

Ensuite, peut-être Steve Jobs, pour le côté « technologique ». Nous vivons dans un monde où l’innovation et le progrès technologique sont au centre de tout. Tout le monde a envie de se faciliter la vie, que tout soit plus rapide et plus pratique, pour mieux profiter. Et nous avons besoin de personnes visionnaires qui croient en leurs idées !

Quel conseil atypique donneriez-vous à tout entrepreneur qui se lance ?

Oser ! Aller là où les autres n’osent pas aller ! Lorsque l’on a une idée, si personne ne l’a encore fait, il faut se lancer, et aller jusqu’au bout.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Fred Volhuer, le spécialiste de la VR, cliquez-ici
– Découvrir le parcours d’Alain Garnier, cliquez-ici
– Fariha Shah, fondatrice de Golden Bees, cliquez-ici
– Tout savoir du fondateur de la plateforme Fridaa, cliquez-ici
– Armand Roldan, CEO de la solution de gestion patrimoniale Hike, cliquez-ici

Share This