Le métavers parviendra t-il à fusionner avec Internet ?

Avec l’avènement du web 3.0, le métavers est l’autre grande innovation constatée sur Internet au cours de cette décennie. Ce projet est initié par le géant Meta, en partenariat avec des start-ups spécialisées dans le domaine des nouvelles technologies. Toutefois, le développement du métavers fait aujourd’hui face à des obstacles majeurs. À cela, s’ajoutent de nombreux questionnements d’ordre économique et conceptuel. La conversion d’Internet au métavers reste très problématique pour l’heure.

Horizon Worlds de Meta tarde à progresser

Actuellement, le métavers prend vie progressivement sous l’impulsion de Meta et de ses partenaires. Le développement de ce projet est confié par le géant californien à la division Reality Labs. Cependant, le cours des événements ne se passe pas comme prévu à l’heure actuelle. Les résultats obtenus ces derniers mois, sont largement en dessous des objectifs fixés en début d’année.

D’après des informations publiées par le Wall Street Journal, Horizon Worlds de Meta enregistre moins de 200 000 utilisateurs fin octobre et début novembre 2022. Ce chiffre est largement inférieur aux prévisions établies au début de l’année 2022. En effet, les initiateurs du métavers tablaient sur 500 000 utilisateurs actifs pour fin décembre. Or, la situation est loin d’être reluisante pour l’instant. Les dépenses colossales et les retards enregistrés dans le développement de ce projet suscitent aujourd’hui de nombreux questionnements chez les observateurs. De leur côté, les investisseurs ressentent de vives inquiétudes face aux pertes financières associées au développement du monde numérique de Facebook.

Le métavers se présente sous la forme d’un univers virtuel baptisé « Horizon Worlds » par le géant Meta. Lancé en décembre 2021, Horizon Worlds ambitionnait de fournir à chacun la possibilité d’avoir une existence digitale complète en contrepartie d’un investissement colossal de la part du groupe Meta. Malheureusement, les résultats enregistrés pour l’heure restent anecdotiques et largement inférieurs aux attentes.

L’application Horizon Worlds ne convainc pas

Le manque de compétitivité de l’application Horizon Worlds de Meta semble être lié à sa difficulté à convaincre les nouveaux adhérents. En effet, la grande majorité des utilisateurs décident de quitter l’application au bout de 1 mois d’utilisation. Ce phénomène est à l’origine de la stagnation du nombre de gens qui s’intéressent vraiment à ce concept.

Horizon Worlds ne parvient donc pas à convaincre un nombre important de personnes pour l’instant. D’un autre côté, l’application a beaucoup de mal à fusionner avec Internet. Or, un fonctionnement harmonieux entre ces deux composants de l’univers digital peut être un puissant levier pour favoriser une utilisation généralisée du métavers. Ces quelques points évoqués constituent donc des matières à réflexion pour les initiateurs du projet.

Certaines personnes soulèvent aussi le manque d’esthétique des représentations graphiques des personnages rencontrés dans ce monde virtuel. En effet, certains avatars sont dépourvus de jambes. De même, les casques de réalité virtuelle lancés par Meta ne sont guères plus attractifs. Bref, il faut encore déployer énormément d’efforts à ce niveau pour améliorer la compétitivité de cet univers virtuel qu’est Horizon Worlds.

Des défis gigantesques attendent le futur immersif d’Internet

Aujourd’hui, les observateurs constatent une défiance de certains acteurs à l’égard du terme « métavers ». Si le projet a suscité un grand enthousiasme à ses débuts, les contributeurs doivent désormais faire face à la réalité. Le métavers a beaucoup de mal à s’imposer auprès des utilisateurs et à fusionner avec Internet. Sous l’impulsion de Meta, les acteurs du Web3 font face à d’énormes défis pour combler ce gouffre. Quoi qu’il en soit, le métavers semble encore avoir de beaux jours devant lui malgré les difficultés actuelles vu l’intérêt de certaines start-ups spécialisées sur ce projet.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrir l’univers virtuel français Mira, cliquez-ici
– Horizon Worlds disponible sans casque VR, cliquez-ici
– L’immortalité possible dans les mondes numériques, cliquez-ici

Share This