Mira, un métavers français « éthique et respectueux »

© Mira

Le 30 Novembre prochain à la Tour Eiffel, un événement sera organisé pour présenter Mira, un métavers français « éthique et respectueux ». Nous faisons le point.

Mira, un métavers développé par des français

Les équipes de Gaspard Giroud, le fondateur de Mira, sont en train de développer un métavers français « éthique et respectueux ».

Le fondateur a déclaré que ses équipes ne sont pas en train de créer un métavers, mais d’apporter une « petite contribution » à cet univers virtuelle.

Toutefois, la vidéo partagée sur la chaîne YouTube de Mira montre clairement que ses équipes ont développé un métavers, digne de cette appellation.

Rappelons que Gaspard Giroud, et ses équipes, travaille sur le projet depuis plus de six ans, bien avant l’annonce faite par Mark Zuckerberg.

Mira, c’est le miroir de notre monde réel. Pour le moment, les équipes ont pu modéliser la capitale française et la ville de New York, et ce de façon très réaliste.

L’importance du métavers, selon Gaspard

D’après les déclarations faites par Gaspard Giroud, les enjeux du métavers sont sérieux. Si les dirigeants français ne prennent pas l’initiative de lancer un métavers français, nous verrons nos monuments historiques tels que la Tour Eiffel et notre patrimoine culturel sur des univers virtuels développés par les américains, indique le fondateur de Mira.

Pour Mira, le respect du patrimoine français est une priorité, précise Jérôme Chasques, Chief Revenue Officer du métavers français. Pour lui, les autres firmes américaines, intéressées par le monde virtuel, ne respectent pas le patrimoine européen.

Par ailleurs, Gaspard Giroud ajoute que la France dispose de tous les talents pour développer un métavers et concurrencer les géants du secteur tels que Meta.

Pour rappel, Mira a fait une levée de fonds de 5,5 millions d’euros en 2021.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– La fusion du métavers et d’internet possible, cliquez-ici
– Horizon Worlds bientôt accessible depuis un PC, cliquez-ici
– Apple se lance sur le nouveau marché des univers virtuels, cliquez-ici
– La vie après la mort est maintenant possible grâce au metaverse, cliquez-ici
– Meta dépense 1 milliard par mois pour développer son monde virtuel, cliquez-ici

Share This