Meta investit 1 milliard de dollars par mois dans le métavers

Meta, la maison mère de Facebook, investit 1 milliard de dollars par mois dans le développement du métavers. Ce projet est décrit par Mark Zuckerberg et son équipe comme le futur du web. Il sera totalement opérationnel dans 10 ans ou 20 ans selon les dernières projections. Entre temps, ce sont les sommes dépensées par le groupe Meta dans le développement de ce projet qui suscitent des questionnements.

La division Reality Labs de Meta engloutit des sommes colossales

Tout le monde est aujourd’hui au courant que l’entreprise Facebook a changé de nom pour s’appeler « Meta ». Le nom d’origine du réseau social en ligne est cependant maintenu. Seule la maison mère a été rebaptisée conformément au choix de la direction. En réalité, ce changement d’appellation marque aussi l’adoption de nouvelles stratégies pour l’entreprise. Meta travaille en effet sur le développement d’un ambitieux projet de réalité virtuel, connu sous la désignation de métavers.

L’étude, la conception et la réalisation du métavers ont été confiées à la division Reality Labs du groupe Meta. Les travaux ont commencé à avancer au dernier trimestre de l’année 2021 pour se poursuivre tout au long de l’année 2022. Meta a pu présenter les premiers résultats récemment, avec la mise en service des Workrooms de Meta et l’officialisation du casque Meta Quest Pro.

Cependant, le groupe Meta doit engager des sommes astronomiques dans le développement du projet métavers. Les résultats financiers trimestriels de l’entreprise, publiés le 26 octobre 2022, font état d’une dépense mensuelle se chiffrant à 1 milliard de dollars pour le compte de la division Reality Labs. Et ces énormes dépenses engagées par Meta, commencent à inquiéter certains analystes qui suivent de près le quotidien de l’entreprise.

Près de 10 milliards de dollars dépensés en 2022

Les résultats financiers trimestriels de Meta ont donc fourni aux observateurs des informations intéressantes sur ce qui se passe au sein de l’entreprise. Ainsi, Meta a dépensé 3,7 milliards de dollars environ au cours des trois derniers mois précédant la publication de ces résultats financiers. Cet argent a été utilisé pour faire fonctionner les activités de Reality Labs et développer le metaverse.

Sur l’ensemble de l’année 2022, Meta a affecté près de 10 milliards de dollars dans cette division stratégique, chargée de donner vie au projet « métavers ». Les chiffres publiés suscitent des questionnements d’ordre économique et stratégique. Cependant, ils se situent encore à des niveaux comparables aux dépenses réalisées en 2021. Il existe au moins une certaine cohérence dans la démarche adoptée par le groupe de Mark Zuckerberg.

Meta dépense en moyenne 1 milliard de dollars par mois depuis deux ans. Ce chiffre équivaut à 35 millions de dollars dépensés par jour.

Entre inquiétude et sérénité

La situation financière du groupe Meta en 2022 suscite des inquiétudes chez les investisseurs. De même, nombre d’analystes se posent des questions sur la viabilité du projet « métavers » et son impact sur les résultats financiers de l’entreprise. Le groupe Meta a enregistré une baisse de ses profits en 2022. Son action en bourse a perdu environ 60 % de sa valeur depuis le début de l’année.

Face à cette situation, le PDG de Meta reste serein dans ses déclarations relayées par le site américain The Verge. Mark Zuckerberg donne rendez-vous dans 10 ans aux détracteurs du « métavers ». Selon ses dires « ça va être quelque chose de très important ». Pour l’heure, le patron de Meta ne compte donc pas se détourner de ses objectifs.

Le métavers existe aujourd’hui sous la dénomination « Horizon » et compte encore un nombre limité d’utilisateurs. Il s’apparente à l’univers d’un jeu vidéo dans lequel les gens peuvent se munir de casques de réalité virtuelle pour y faire une immersion.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– L’immortalité possible dans le web 3.0, cliquez-ici
– L’IA au service de la protection de la biodiversité, cliquez-ici
– Réussir à se rendre facilement dans le metaverse, cliquez-ici
– Tout savoir de l’impact des mondes virtuels sur l’environnement, cliquez-ici

Share This