Site hébergé sous WordPress : quels sont les risques et comment s’en prémunir ?

WordPress n’est pas plus vulnérable qu’un autre CMS. Cependant, comme il fait tourner plus du tiers des sites internet dans le monde, il devient statistiquement la plateforme la plus visée par les cyber-pirates. On peut dire qu’il est littéralement victime de son succès ! En effet, WordPress propulse aussi bien les blogs perso que les sites e-commerce professionnels parmi les plus utilisés au monde. Ajoutez à cela une architecture simplifiée pour une utilisation conviviale et accessible même à un néophyte, et vous comprendrez pourquoi les hackeurs s’acharnent à chercher les failles éventuelles de WordPress. Alors, propriétaires de sites sous WordPress ou futurs clients de ce CMS, cet article s’adresse en priorité à vous. Découvrez avec nous les erreurs courantes qui fragilisent la plateforme. Et apprenez également au passage quels sont les conseils des pros pour garantir la sécurité de votre site hébergé sous WordPress.

 

 

Quels sont les risques qui menacent couramment les sites sous WordPress ?

À ce jour, il y a trois grandes familles de risques pouvant nuire au fonctionnement de votre site web sous WordPress. Vous devez apprendre à les connaître. Ainsi, vous comprendrez plus facilement la logique pour assurer la protection d’un hébergement WordPress contre les attaques courantes.

L’utilisation pernicieuse de votre site web peut venir du vol de vos identifiants. En effet, la structure même du CMS facilite la prise en main grâce à une interface de type Plug and Play. L’erreur la plus commune consiste à garder le profil administrateur mis à disposition dès votre première connexion. L’identifiant générique ne résiste pas longtemps à une attaque brute force.

Les versions obsolètes du CMS, des plugins et des thèmes représentent le terrain de jeu favori des pirates. Ils sont à l’affût de la moindre faille laissée sans correctif de sécurité. Enfin, l’interception des échanges de données non sécurisés permet aux personnes malveillantes de détourner vos informations. L’utilisation des protocoles de transferts de fichiers peu fiables facilite les attaques contre vos transactions et vos données.

 

 

 

 

Quels sont les moyens pour mieux sécuriser votre site web sous WordPress ?

Il est tout à fait possible de rendre son site web plus sécuritaire à travers des actions simples.

Tout d’abord, créez un compte administrateur personnalisé, puis supprimez le compte Admin présent par défaut. Ensuite, utilisez impérativement des mots de passe forts incluant caractères alphanumériques et spéciaux.

Utilisez uniquement des thèmes et des plugins supportés par les développeurs officiels. Évitez les plateformes GPL ou des packs personnalisés sont proposés à la vente à un prix abordable. En règle générale, il s’agit de versions non officielles qui ne respectent pas forcément les standards de sécurité.

Soyez au fait des dernières mises à jour du cœur du CMS, des thèmes et des plugins. Pour les sites web très étendus, il est préférable de confier cette tâche à un prestataire web qualifié pour être sûr de ne rien manquer. Ce dernier pourra se charger au passage de fournir à votre site les protocoles de type SSL et SFTP pour des échanges plus sécurisés. D’autre part, il peut s’avérer très utile de confier à ce genre d’entreprise spécialisée la sauvegarde des données de votre site en prévision d’une éventuelle restauration.

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Optimisez la relation avec vos followers, cliquez-ici
– Devenez un expert du marketing digital, cliquez-ici
– Développez votre influence sur Instagram, cliquez-ici
– Achetez des jeux vidéos à prix réduit sur Instant Gaming, cliquez-ici
– Découvrez les meilleurs CMS pour créer un e-commerce, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter