Un morceau de fusée va s’écraser sur Terre mais on ignore où

Le jeudi 29 avril, la Chine a lancé une fusée baptisée « Longue Marche 5B » dans l’espace depuis la ville de Wenchang, dans la province de Hainan. Ce lanceur visait à placer le module « Tianhe » en orbite dans le cadre de la construction de la station spatiale chinoise CSS.

Après quelques secondes de vol, le module s’est détaché du lanceur et a été placé en orbite. Cependant, le lanceur a par la suite été hors de contrôle et a été progressivement attiré par l’atmosphère terrestre. SpaceNews avait ainsi commencé à mettre en garde contre une retombée incontrôlée de la fusée chinoise.

 

 

Ce n’est pas la première fois que la Chine perd le contrôle de ses fusées

Justement, le mardi 04 mai, l’engin était en orbite autour de la Terre toutes les 90 minutes à une vitesse de 27.600 km/h. Toutefois, il a déjà perdu 80 km d’altitude depuis ce week-end. Selon l’astrophysicien Jonathan McDowell du Centre d’astrophysique de l’Université d’Harvard, « c’est potentiellement mauvais. La dernière fois qu’ils (les Chinois) ont lancé une fusée Longue Marche, ils se sont retrouvés avec de grandes et longues tiges de métal dans le ciel qui ont endommagé plusieurs bâtiments en Côte d’Ivoire ».

Heureusement, même si d’énormes morceaux de métal ont touché le sol, personne n’a été blessée. Toutefois, l’astrophysicien a critiqué la négligence de la Chine et lui reproche de laisser tomber délibérément des objets de plus de 10 tonnes de manière incontrôlée dans le ciel. En tout cas, les experts estiment que cet engin devrait tomber dans l’eau et que la probabilité que quelqu’un soit heurté par des débris de cette fusée est de « un sur plusieurs milliards ».

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrez l’internet depuis l’espace avec Starlink, cliquez-ici
– Elon Musk veut attraper sa fusée avec un bras géant, cliquez-ici
– Trouvez un convertisseur youtube au format MP3, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter