SEO et SEA : quelles sont les interactions ?

Comme vous le savez, le SEO et le SEA constituent les pierres angulaires du webmarketing. Si le premier requiert du temps, le second nécessite un certain budget pour sa mise en œuvre. Ces deux formes de marketing digital se complètent en vue d’optimiser le trafic d’un site web. Et comme les consommateurs passent le plus clair de leur temps en ligne, les différentes techniques visant à augmenter la visibilité et le trafic s’imposent. Faisons le point sur les différents types de référencement, sur leurs avantages et sur leurs enjeux. Il s’avère également judicieux de s’intéresser sur les différentes stratégies qui composent l’écosystème SEM.

 

 

Qu’entend-on par SEO ?

Le SEO (Search Engine Optimization) englobe les techniques de référencement dit naturel. Les actions entreprises visent ainsi à améliorer le positionnement d’un site web dans les résultats de recherche. A proprement parler, le référencement naturel repose sur la technique, le contenu ainsi que la popularité. Si ces notions vous paraissent étrangères, mieux vaut faire appel à une agence de création de site internet et spécialisée dans la stratégie de marque.

Vous en saurez davantage sur la technique utilisée pour optimiser les performances d’un site web. Outre l’accompagnement personnalisé, une agence de communication digitale propose la création de site web, l’hébergement attractif (maintenance, sécurité, qualité), le référencement naturel et des séances de formation au web. Et puisque la qualité des textes, des images et des vidéos est prise en compte par les moteurs de recherche. Il convient alors de privilégier un bon contenu, original, mais surtout unique. Quant à la popularité de la plateforme, elle se mesure notamment par le nombre de clics et de partages. La qualité d’un site se reflète également par le nombre de liens entrants qu’il obtient.

 

 

Les deux catégories de SEO

La mise en œuvre d’une stratégie de référencement naturel implique la rédaction de textes structurés à destination du web, mais pas seulement. Le netlinking ou la création de liens externes contribue également à optimiser la notoriété d’un site web. Ce dernier doit être lisible sur les moteurs de recherche. Pour mieux comprendre le web marketing, il convient de distinguer deux catégories de SEO.

Vous avez d’abord le référenceur White Hat qui veille à respecter les guidelines imposées par les moteurs de recherche. Par contre, le référenceur Black Hat ne tient pas compte des règles prédéfinies. Seul le résultat de sa stratégie SEO compte, c’est-à-dire la visibilité optimisée du site web. Forcément, cette deuxième catégorie de référenceurs est plus susceptible d’être pénalisée par les moteurs de recherche.

 

Les avantages du référencement naturel

Si la mise en œuvre du référencement naturel prend du temps, cette stratégie présente de nombreux avantages. Premièrement, elle génère un trafic de qualité et gratuit sur le long terme. Sachez que les bénéfices obtenus à l’issue d’un référencement naturel bien orchestré perdurent, à condition de miser sur des mots-clés pertinents, voire stratégiques. Quoi qu’il en soit, les internautes se fient aux sites bien référencés, renvoyant un signal positif aux algorithmes de Google. Les actions entreprises dans le cadre d’une optimisation SEO permettent d’améliorer la qualité du site, son ergonomie et son accessibilité.

 

Le coût du SEO

En pratique, le SEO est gratuit, mais cette stratégie demande du temps. Et comme les algorithmes de Google changent régulièrement, il s’avère judicieux de confier le référencement naturel d’un site web à une agence spécialisée ou à un consultant. Vous bénéficierez ainsi d’un accompagnement sur le long terme, d’où la nécessité de prévoir un certain budget. Le travail de l’expert SEO consiste à sélectionner les mots-clés sur lesquels repose la stratégie de positionnement. Pour ce faire, il tient compte de la thématique de votre site, mais également de la concurrence. Les pages trop lentes ou non compatibles aux différents supports seront révisées. Les robots des moteurs de recherche doivent en effet pouvoir accéder facilement au site pour pouvoir l’indexer.

 

 

En quoi consiste le SEA ?

Le SEA (Search Engine Advertising) consiste en l’achat de liens sponsorisés en vue d’un positionnement rapide sur les mots clés spécifiques. C’est la stratégie privilégiée par les marques qui se lancent dans une campagne Adwords. Pourquoi ? Tout simplement parce que l’exposition dans le SERP (page de résultats) est quasi immédiate.

Google Adwords compte en effet une interface de création de publicité. Vous pouvez ainsi tester le contenu de votre annonce, la pertinence des mots-clés et le taux d’audience. Plus encore, l’outil AdSearch contribue à un retour sur investissement rapide. Ainsi, les techniques SEA qui impliquent le tracking des données donnent accès à des informations pertinentes sur les besoins réels de votre cible.

 

Les avantages du référencement payant

Contrairement au SEO, les résultats d’un référencement payant ne se font pas attendre, à condition d’y mettre le prix. La visibilité du site repose ainsi sur les mots clés préalablement achetés. De plus, les annonces accrocheuses et les ajustements en temps réel permettent d’optimiser les taux de transformation. Dans tous les cas, le site bénéficie d’une bonne visibilité dès le début de la campagne. Cela génère un retour sur investissement facile, mais surtout rapide. Mieux encore, la visibilité du site va bien au-delà des moteurs de recherche puisque les annonces Adwords vont être diffusées sur les sites qui composent le réseau AdSense.

 

Le coût du SEA

Le référencement payant nécessite d’engager un budget, car le prix (coût par clic) des annonces est fixé suivant un protocole d’enchères. Sachez aussi que le prix varie selon le niveau de concurrence du mot clé et la thématique choisie. Mais rien ne vous empêche de démarrer une campagne avec seulement quelques dizaines d’euros par mois.

En revanche, ce budget devra être revu à la hausse selon vos objectifs. Il faudra également payer le consultant ou l’agence webmarketing qui sera en charge du référencement sur Google Adwords. Même si les outils de référencement payants sont assez faciles à prendre en main, vous aurez besoin de l’expertise d’un professionnel pour optimiser le potentiel de votre site web à travers une campagne de référencement payant.

 

 

Comment le SEO impacte-t-il le SEA ?

Vous l’aurez compris, le rôle des experts SEO consiste à revisiter la sémantique et l’architecture des pages web pour qu’elles soient facilement comprises par Google. Ils améliorent ainsi la cohérence des campagnes CPC par le biais de mots clés pertinents que les internautes retrouveront au fur et à mesure de leur lecture.

L’optimisation SEO prend alors tout son sens puisque cette action contribue à améliorer le Quality Score de vos annonces. Ce qui implique un meilleur positionnement, des coûts réduits et une augmentation du CTR. N’oublions pas que les visiteurs apprécieront l’ergonomie des pages, ce qui rendra les landing pages beaucoup plus pertinentes.

 

 

 

 

Comment le SEA influence-t-il le SEO ?

Certes, un référencement naturel bien orchestré apporte des résultats probants. Seulement, il faut à peu près 6 mois pour constater les effets d’une optimisation SEO, d’où la nécessité de recourir au référencement SEA, du moins à court terme. Une campagne Adwords bien menée permet d’amorcer la visibilité d’un site sur Google. Ce dernier se base en effet sur les indicateurs pour mesurer la pertinence des contenus. Et comme le SEA génère rapidement du trafic, le moteur de recherche prendra en compte l’expérience utilisateur. De la même façon, une stratégie de référencement payant vise à récupérer les données exploitables sur la pertinence et le volume des mots clés.

 

 

Le SEO et le SEA : deux stratégies distinctes, mais complémentaires

Si vous vous demandez quel canal d’acquisition est le meilleur, c’est que vous n’avez pas encore compris la complémentarité du SEO et du SEA. Ne comparez pas ces deux stratégies qui sont différentes. Le SEO sera requis dans le cadre d’une stratégie de popularité en vue d’un meilleur positionnement du site. Quant au SEA, il implique le lancement d’une campagne publicitaire et l’achat de trafic. Alors, si vous voulez que votre site bénéficie d’une visibilité sur le long terme, il s’avère judicieux de mener votre campagne sur les deux fronts.

Il est d’ailleurs prouvé que les clics générés par les annonces CPC sont complémentaires aux clics organiques. En analysant de près les stratégies SEO et SEA, vous constaterez que les internautes qui cliquent sur les campagnes CPC et ceux qui cliquent sur les résultats classés naturellement ne sont pas les mêmes. Pour résumer, une accumulation des leviers permet d’occuper les premières pages des moteurs de recherche.

 

 

 

 

Que faut-il savoir sur le SMO ?

Le SMO ou Social Media Optimization revêt également une importance capitale en matière de référencement. Cette stratégie regroupe les activités qui permettent de développer la visibilité d’une marque ou encore d’une entreprise sur les réseaux sociaux. On a souvent tendance à minimiser l’importance et la portée des plateformes sociales lorsque l’on est focalisé sur les moteurs de recherche. Pourtant, les publications sur Facebook, Twitter, Viadeo, LinkedIn ou Dailymotion peuvent parfaitement influencer sur la visibilité d’un site.

D’ailleurs, le second moteur de recherche le plus utilisé par les internautes n’est autre que YouTube. Autrement dit, une présence sur les réseaux sociaux se révèle bénéfique dans le cadre d’une stratégie de search. Ne sous-estimez jamais le pouvoir de communication des publications sur les réseaux sociaux. Elles peuvent même devenir virales en un rien de temps, vous permettant de fédérer et de fidéliser vos clients.

 

 

Qu’en est-il du SEM ?

Le SEM ou Search Engine Marketing regroupe les techniques mises en place pour améliorer la visibilité d’un site sur les moteurs de recherche. Attention, il ne s’agit pas d’une technique marketing proprement dite. À proprement parler, cet écosystème marketing regroupe le SEO, le SEA et le SMO.

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Se faire coacher pour réussir son référencement, cliquez-ici
– Découvrez les astuces pour sortir du lot en SEO, cliquez-ici
– Découvrez comment choisir entre SEO et SEA, cliquez-ici
– Dévoleppez votre référencement en 10 points, cliquez-ici

 

Share This