AliExpress, le géant de l’e-commerce chinois

L’Empire du Milieu n’est décidément pas un pays comme les autres. Le 4e plus grand pays du monde a son propre mode de fonctionnement qui lui permet de résister aux multinationales américaines. Ainsi, en Chine, on n’accorde que peu d’importance aux GAFA, dénomination qui rassemble les 4 géants américains (Google, Apple, Facebook et Amazon). Des frontières chinoises jusqu’au cœur du pays, on connaît plutôt la BAT (Baidu, Alibaba et Tencent), les trois grandes entreprises du digital qui contrôlent presque tout le marché national.

Le deuxième nom de ce groupe de géants attire particulièrement notre attention, car sa filiale B2C AliExpress s’impose petit à petit comme le plus grand site d’e-commerce à l’international, en s’appuyant sur un catalogue de produits digne de la caverne d’Ali Baba et un service de livraison prêt à se rendre aux confins du monde.

 

 

AliExpress, filiale d’un groupe solide

AliExpress est un site d’e-commerce chinois. La boutique en ligne joue en réalité le rôle de porte d’entrée vers le marché chinois pour les consommateurs du monde entier. Elle se consacre à la vente au détail d’une pléthore de produits proposés à des prix intéressants. AliExpress fait partie du groupe AliBaba, fondé par Jack Ma, reconnu par le classement Forbes comme l’homme le plus riche de la Chine.

Tout commence en 1999, lorsque le professeur d’anglais Jack Ma lève 60 000 dollars auprès d’un fonds d’investissement pour le lancement d’AliBaba. La plateforme, qui se concentrait initialement sur le segment B2B (Business to Business), est arrivée quinze ans plus tard à la tête du commerce chinois, avec une part de marché de plus de 80 %. Cela a notamment été possible grâce au lancement de filiales comme Taobao et Tmall, mais surtout grâce à AliExpress, lancé en 2010.

Le pari de l’ouverture à l’international du géant chinois a été remporté. La filiale représente aujourd’hui plus de 10 % du chiffre d’affaires de sa maison mère et a notamment séduit plus de 150 millions de consommateurs actifs de par le monde, dont plus de 9 millions d’utilisateurs en France. Aujourd’hui, son objectif est de s’installer durablement sur le marché européen grâce à l’ouverture de boutiques physiques. Ces dernières sont très attendues pour compléter les nombreux avantages qu’offre déjà le site d’e-commerce.

 

 

 

 

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce service ?

Le détaillant chinois a conquis une clientèle large et variée grâce à un fonctionnement simple. Voici quelques points qui lui ont permis de s’imposer comme une référence.

 

Un catalogue impressionnant

Le premier avantage de la plateforme est son catalogue de produits presque infini. Sur le site, vous pouvez trouver tous les types de produits, allant des produits high-tech au mobilier, en passant par la mode, les loisirs créatifs, etc. Il y en a vraiment pour tous les goûts et toutes les bourses.

 

La livraison gratuite

Le site d’e-commerce propose après sélection de vos produits différents moyens de livraison. Parmi ceux-ci, se trouvent le plus souvent des options de livraison gratuite par la Poste chinoise.

 

Des prix très bas

Les prix proposés sur la plateforme sont fortement concurrentiels quand on les compare à ceux des autres boutiques en ligne. Ces bas prix observés sur le site peuvent notamment s’expliquer par la présence d’un grand nombre de commerçants.

Au-delà de tous ces avantages, certaines personnes relèvent quelques inconvénients. Au nombre de ceux-ci, on retrouve le plus souvent :

  • le temps de livraison qui peut souvent aller à 30 jours sinon plus ;
  • l’achat de produits sans garantie de qualité ;
  • les commerçants qui souvent ne comprennent que le mandarin.

Cela dit, la plateforme a mis en place un service client pour la résolution de tout désagrément. Il est réactif et saura vous rassurer en cas de problème.

 

 

Qui sont les concurrents d’AliExpress ?

AliExpress détient une importante part de marché en Asie. Toutefois, son expansion mondiale l’amène à faire face à des géants étrangers qui lui cèdent difficilement du terrain.

 

La plateforme Amazon

Amazon est l’un de ceux-là. La boutique en ligne américaine existait avant la naissance de la filiale d’AliBaba et est sans doute sa plus grande concurrente. Tout comme AliExpress, la compagnie de Jeff Bezos a assis son empire sur la vente au détail. Si elle n’offre pas un service de livraison aussi étendu que son homologue, elle a déjà conquis un marché où le géant chinois peine : l’Europe.

 

eBay

Autre concurrent américain, eBay est une plateforme assez semblable à l’e-store chinois. La boutique propose une grande variété de produits, à des prix toutefois plus élevés que ceux du site de Jack Ma.

 

Rakuten

Rakuten est le concurrent japonais du chinois. Le groupe est très présent au Japon, mais un peu moins en Asie. Ce retard, il a su le rattraper en Europe grâce au rachat du groupe PriceMinister.

 

Cdiscount en France

Enfin, Cdiscount est l’alternative française qui tient tête aux géants mondiaux. Son catalogue et ses nombreuses promotions font du site un sérieux concurrent à l’installation du chinois en Europe.

 

 

Lire plus d’articles sur Digitechnologie :
– Le milliardaire chinois Jack Ma annonce son départ à la retraite, cliquez-ici
– Amazon dépasse les 1000 milliards de dollars de capitalisation boursière, cliquez-ici
– Découvrez la plateforme de streaming Amazon Prime Video, cliquez-ici
– Découvrez Catherine Barba, l’experte du e-commerce français, cliquez-ici
– Carrefour va ourvrir un magasin sans caisse, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter