Comment lancer sa startup sur des bases solides ?

Quelques conseils pratiques vous permettant de sécuriser votre projet d’entreprenariat.

Vous êtes enfin prêt à concrétiser votre projet d’entreprenariat mais vous voulez vous assurer de partir sur des bases solides. Vous tenez à éviter de commettre des erreurs dont les conséquences risqueraient de ralentir la mise en œuvre de votre rêve. C’est possible, en respectant certaines consignes de base qui vous permettront de débuter sereinement et efficacement. Les conseils d’Arnaud TOUATI, avocat associé du cabinet ALTO AVOCATS et de Farrah MAZOUNI, juriste stagiaire.

 

Tous les chefs d’œuvres ont vu le jour sur une feuille de papier, derrière les traits imparfaits d’une esquisse, dont les contours imparfaits ont subi autant de retouches que nécessaire pour rendre le tableau parfait aux yeux de son auteur. Créer son entreprise, c’est un peu de ça.

 

Rédiger un business plan solide

Le business plan constitue le point de départ de tout projet solide. Ce document permet d’anticiper de la façon la plus objective possible l’avenir probable du projet ou de l’investissement, avant de décider de sortir son portefeuille. Puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, le business plan va permettre de visualiser les éventuels problèmes susceptibles d’altérer le projet ou l’investissement afin de pouvoir anticiper les potentiels risques et opportunités.

Il s’agira de rassembler plusieurs informations : la vision globale du projet que vous voulez réaliser, il faudra se poser toutes les questions possibles afin d’identifier les éventuels problèmes que vous risquez de rencontrer, ceux qui sont identifiables et ceux qui pourraient survenir et anticiper des solutions éventuelles.

 

Choisir la forme juridique de sa société

Les possibilités sont nombreuses mais choisir le bon statut juridique est déterminant. Entreprise individuelle ou société ? Si société, quelle forme de société ? Les responsabilités, le capital social ou encore les régimes social et fiscal qui s’y rapportent, divergent fortement d’un statut à l’autre. Par exemple en entreprise individuelle, le créateur est responsable de ses dettes car son patrimoine personnel est confondu avec ses biens professionnels alors qu’en société son patrimoine personnel sera traité différemment de ses biens professionnels. Il sera donc nécessaire de prendre conscience de ces différences avant de choisir la forme juridique de sa société. L’entreprise individuelle et la société présentent chacune leurs avantages, en fonction de vos objectifs professionnels. Il faudra identifier attentivement vos objectifs avant de prendre une décision.

 

Se construire un réseau solide

Le réseau professionnel a toujours occupé une place importante dans la vie des entreprises. Pour qu’une entreprise soit rentable assez rapidement, il faut cibler son public, créer des contacts clients, s’entourer de partenaires fiables, faire parler de son produit avant même qu’il ne voit le jour.

A l’heure où les médias sociaux construisent et détruisent des réputations, il est vital d’investir dans les outils numériques afin de se rendre visible sur la toile. Que vous lanciez un nouveau produit ou que vous vous implantiez sur un marché concurrentiel, il vous faudra vous construire une image de marque, qui se révèle importante pour développer visibilité en ligne et compréhension de votre entreprise.

 

Le volet propriété intellectuelle n’est pas à négliger

Cette partie de votre projet consiste d’un côté à protéger votre marque et votre image, et d’un autre côté à sécuriser votre réputation et votre responsabilité tant pénale qu’administrative. La propriété intellectuelle vous permettra de protéger votre projet contre les tiers malintentionnés qui voudraient exploiter votre réputation, piller vos idées ou se faire passer pour vous. Il est primordial de s’assurer que toutes les modalités légales visant à protéger vos droits de créateur soient respectées avant de consacrer énergie et argent dans votre projet.

Le RGPD qui est entré en vigueur en 2018 constitue le grand enjeu du moment tel que depuis quelques mois, il existe un risque dans le fait de ne pas se conformer aux règles introduites par le Règlement sur la protection des données personnelles des utilisateurs. Il vous faudra vous assurer que votre site Web respecte la réglementation.

 

Si nous pouvons vous donner des conseils supplémentaires, ce serait les suivants :

– Entourez-vous ! Se lancer seul dans un projet c’est courageux. Mais se lancer à plusieurs dans un projet c’est encore mieux. Le fait de se lancer à plusieurs dans un projet d’entreprenariat permet d’y apporter de la substance, des compétences complémentaires, des yeux supplémentaires pour évaluer la situation, un soutien psychologique, une dynamique d’équipe … toutes ces choses qui font le succès des startups contemporaines.

– Faîtes-vous conseiller ! S’entourer d’un bon conseil dès que les contours de votre projet sont assez délimités pour en parler à un professionnel. Il est très important de ne pas rester seul et de vous faire aider dès le début car un conseil pourrait vous faire gagner du temps et vous éviter des erreurs préjudiciables pour la suite.

– Et enfin, lancez-vous !

 

Arnaud Touati
Suivez-moi

Arnaud Touati

Avocat aux barreaux de Paris et Luxembourg chez ALTO AVOCATS
Avocat Associé
Arnaud Touati
Suivez-moi

Les derniers articles par Arnaud Touati (tout voir)

Votre Note
Vote pris en compte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter