Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding est un procédé qui permet aux entreprises, aux associations et aux particuliers de financer une idée. Ce mode repose sur le financement participatif. Plusieurs personnes investissent de petites sommes dont le cumul permet la réalisation d’un projet.

Il existe plusieurs formes de financement :
– le don (le donateur n’attend rien en retour),
– avec récompense (l’investisseur attend en retour un cadeau ou une opportunité de pré-achat),
– l’investissement (prise de participation dans l’entreprise),
– le prêt (le montant investi doit être rendu avec intérêt ou sans intérêt).

Une campagne de crowdfunding se réalise sur un site spécialisé qui centralise plusieurs projets. Il met à disposition du créateur d’entreprise une infrastructure et un cadre légal pour mener à bien sa levée de fonds.

 

>> A lire aussi : qu’est-ce que le Love Money ?

 

Les avantages du crowdfunding

Ce mode de financement sur réalise sur des plateformes spécialisées. Plusieurs milliers d’internautes s’y rendent régulièrement pour investir dans des projets qui les intéressent. L’un des avantages est que très rapidement vous allez savoir si votre projet plait ou non. Dans le meilleur des cas vous atteindrez les objectifs que vous vous êtes fixé rapidement. Dans le pire des cas vous vous limiterez à la participation de votre famille et de vos amis.

Il est plus facile de convaincre des dizaines voire des centaines de personnes qui investissent des petits montants qu’une seule personne qui investit un gros montant.

Si votre campagne dépasse les objectifs fixés, il est possible de bénéficier d’un bouche à oreille qui propulse votre projet bien plus loin que ce que vous auriez imaginé.

Vous n’avez pas besoin de passer par des banques ou des Business Angels pour vous financer. Les internautes adeptes de ce mode de financement investissent plus par l’affect qui suite à l’analyse d’un Business Plan.

Il est possible de réaliser des préventes. Dans ce cas de figure, il est possible de remplir son carnet de commande et de réaliser des prévisions de chiffre d’affaires.

En quelques semaines, voire quelques jours vous disposez de l’argent sur votre compte en banque.

 

>> Lire aussi : lever des fonds via un Family office

 

Les inconvénients du crowdfunding

Les plateformes sur lesquelles il est possible de réaliser une campagne ne proposent pas leurs services gratuitement. Le pourcentage que vous allez devoir rétrocéder va de 4% à 12%. Nous sommes ici sur des taux plus important que ceux d’une banque.

Pour attirer les investisseurs, il est nécessaire de communiquer. Pour cela, il faudra au minimum réaliser des campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter ou sur les réseaux professionnels comme LinkedIn et Viadeo. Ces dépenses doivent être prises en compte dans le coût d’une campagne.

Si les investisseurs souhaitent rentrer dans le capital de votre startup, vous devez bien faire attention à ne pas trop vous diluer. Le risque est de perdre le contrôle de votre entreprise. Pour éviter cela, vous ne devez jamais rétrocéder plus de 49% du capital social de votre entreprise.

Ce mode de financement n’est pas le seul à disposition des créateurs d’entreprise. Il est possible de réaliser des campagnes de Love Money, de participer à des concours ou encore d’obtenir des subventions notamment auprès de la BPI (Banque Publique d’investissement).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter