Elon Musk : SpaceX emportera les premiers humains sur Mars au plus tard en 2026

Depuis 2016, le groupe de presse allemand Axel Springer octroie un prix à des « personnalités exceptionnelles qui sont particulièrement innovantes, ouvrent de nouveaux marchés, influencent la culture et en même temps assument leur responsabilité envers la société ». Cette année, ce prix a été décerné au PDG de SpaceX, Elon Musk, qui en a été jugé digne.

Lors de la cérémonie de la remise du prix, le principal intéressé et le PDG d’Axel Springer, Mathias Döpfner, ont justement discuté des projets actuels et à venir de SpaceX.

D’après les informations de Futura Sciences, Elon Musk s’est particulièrement étalé sur la raison d’être de SpaceX, qui est de préparer « un bon avenir au-delà de la Terre » en permettant aux humains de voyager à travers l’espace et les planètes. D’ailleurs, le projet qui tient à cœur le PDG de Tesla est la conquête de Mars.

 

 

250.000 dollars pour voyager entre la Terre et Mars

Elon Musk a effectivement confié que l’objectif actuel de son entreprise spatiale est de construire une ville sur Mars qui puisse accueillir des centaines de milliers d’habitants. De plus, l’entreprise aérospatiale a déjà pensé au coût du voyage entre la Terre et Mars, qui serait de 250.000 dollars environ.

Mais si vous pensez que ces projets sont encore au stade embryonnaire et qu’il faudra encore attendre plusieurs décennies avant de les voir se réaliser, vous vous trompez lourdement. En effet, Elon Musk a déclaré a annoncé que la « première mission habitée à destination de Mars se fera en 2026, voire 2024 ».

 

 

Le calendrier de SpaceX est-il réalisable ?

Ces annonces fracassantes ne sont pas passées inaperçues sur les réseaux sociaux. Elles ont effectivement suscité de nombreux débats afin de savoir si SpaceX atteindra ou non ces objectifs ambitieux. Car, en effet, même si Elon Musk a déjà prouvé par le passé que ses projets, même les plus irréalistes, pouvaient se concrétiser, les analystes sont dubitatifs quant au calendrier que s’est fixé le milliardaire.

Ce dernier n’étant déjà pas célèbre pour sa ponctualité, les analystes estiment que réaliser un vol habité vers Mars en seulement quatre ou six ans n’est pas rationnel, surtout au vu des nombreux défis techniques auxquels l’entreprise devrait encore faire face.

Par ailleurs, des doutes surgissent aussi quant à la capacité de la fusée Starship à stationner en orbite et attendre la meilleure opportunité tous les 26 mois pour rejoindre Mars. De même, les phases d’atterrissage et de décollage sur Mars peuvent également présenter plusieurs défis. Néanmoins, il est sûr et certain que ces défis ne feront pas reculer Elon Musk et SpaceX.

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– SpaceX a envoyé vers l’ISS le nouveau modèle Crew Dragon 2, cliquez-ici
– L’ISS fêtes ses 20 ans et n’est plus très loing de la retraite, cliquez-ici
– De l’eau en grande quantité a été découverte sur le satellite terrestre, cliquez-ici
– Découvrez le parcours et les sociétés du milliardaire Elon Musk, cliquez-ici
– Elon Musk veut attraper sa fusée starship avec un bras géant, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter