Elon Musk suspend le rachat de Twitter

Vendredi 13 Mai 2022, les observateurs ont été surpris par une déclaration d’Elon Musk. Le PDG de Tesla a annoncé que le processus de rachat du groupe Twitter était temporairement suspendu. L’homme d’affaires américain était prêt à débourser 44 milliards de dollars pour cette opération. Cette décision survient à la suite d’un constat : le nombre de faux comptes serait beaucoup plus élevé que prévu.

Elon Musk souhaite vérifier le pourcentage des faux comptes sur Twitter

Le rachat de Twitter est une opération de grande envergure sur le plan financier. Le milliardaire américain Elon Musk est disposé à débourser 44 milliards de dollars pour s’offrir le réseau social. Cependant, l’élément déterminant dans ce processus semble être une question beaucoup plus technique. Les faux comptes, les spams et la modération de la désinformation sont les questionnements qui tiennent en haleine les acteurs impliqués dans cette transaction. A priori, ils auraient des impacts considérables sur le modèle économique et la performance globale de l’entreprise.

Par rapport à cela, Elon Musk vient d’annoncer publiquement la « suspension momentanée » de l’opération de rachat du groupe Twitter à cause justement de la prolifération des faux comptes. L’homme d’affaires américain souhaite d’abord obtenir une certitude sur le nombre et le pourcentage des faux comptes sur le réseau social avant d’aller plus loin. Il s’agit en effet d’un sujet sensible aussi bien pour les propriétaires actuels de Twitter que pour le nouvel acquéreur, à savoir le PDG de Tesla.

Elon Musk a expliqué les choses très clairement dans sa déclaration « L’accord est temporairement suspendu dans l’attente de détails concernant les calculs…». De son côté, la direction actuelle de Twitter confirme que les faux comptes et les spams ne dépassent pas 5 % des 229 millions de membres actifs sur le réseau social. Elon Musk souhaite néanmoins en avoir le cœur net en procédant à des vérifications.

Twitter fait le ménage en interne

Le groupe Twitter a rencontré de nombreux problèmes pendant les 5 dernières années. De plus, la situation financière de l’entreprise n’a jamais été excellente. À vrai dire, les difficultés auxquelles le groupe a été confronté sont en partie liées à son mode de fonctionnement en interne. Bien entendu, l’acquisition de Twitter par Elon Musk va provoquer un grand bouleversement en interne.

Actuellement, Twitter commence déjà le nettoyage en lançant une expertise pour déterminer le nombre de faux comptes. Bien sûr, le modèle économique de Twitter s’appuie beaucoup du nombre de personnes qui tweetent réellement. Il s’agit d’un facteur stratégique en raison de son impact sur le montant des revenus publicitaires.

Des changements sont également opérés au niveau de la direction puisque des hauts responsables sont invités à partir. Ainsi, les départs de Bruce Flack, directeur de la monétisation, et de Kayvon Beykpour, directeur produit, ont été actés le jeudi 12 Mai 2022. Ils seront remplacés prochainement par des personnalités ayant une vision stratégique différente.

Twitter procédera aussi à un gel de recrutements et à une nette réduction de ses dépenses afin d’assainir ses comptes durant les prochaines années.

Que fait exactement Elon Musk ?

Elon Musk déclare toujours être pleinement engagé à racheter le groupe Twitter malgré l’annonce de la suspension temporaire du processus de rachat. En attendant d’obtenir davantage de précisions, il a prétexté « la multiplication des faux comptes » pour décider cette suspension momentanée. Cependant, certains spécialistes assimilent l’attitude d’Elon Musk à une technique pour négocier de meilleures conditions dans la conclusion du rachat. D’ailleurs, le fantasque patron de Tesla est un adepte des méthodes peu orthodoxes dans la conduite de ses affaires.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Comprendre la finance décentralisée, cliquez-ici
– Apple va vendre ses iPhone par abonnement, cliquez-ici
– Le patron de SpaceX détient plus de 9% de Twitter, cliquez-ici
– Elon Musk veut licencier 10% des effectifs chez Tesla, cliquez-ici

Share This