La finance décentralisée (DeFi), c’est quoi ?

Comme son nom l’indique, la finance décentralisée (DeFi) se base sur les échanges décentralisés. En d’autres termes, les transactions ne passent pas par les banques ou l’État. Nous faisons le point.

Qu’est-ce que la finance décentralisée ?

Contrairement à la finance centralisée, la DeFi n’est pas contrôlée par une autorité centrale. En d’autres termes, les établissements bancaires et l’État n’assurent pas la gestion de la monnaie.

La finance décentralisée s’appuie sur la blockchain. Son fonctionnement se base sur un « smart contract ». La DeFi permet de transférer facilement de l’argent. Il suffit d’utiliser une plateforme sécurisée et fiable.

Les types d’échanges décentralisés

Avec l’essor de la DeFi, les échanges décentralisés ne cessent de se multiplier :

  • Les prêts et emprunts : de nombreuses plateformes ont vu le jour pour proposer des prêts et emprunts basés sur la blockchain. Ils s’appuient sur le smart contract.
  • Les emprunts instantanés (flashs loans) : cet emprunt est sans risque de contrepartie. En d’autres termes, l’emprunteur n’est pas obligé de donner une garantie.
  • Le staking : il s’agit d’immobiliser des cryptos dans un smart contract pour participer aux opérations sur la blockchain.

Les avantages de la finance décentralisée

Les avantages de la finance décentralisée sont de plus en plus nombreux. Nous citons l’absence d’un intermédiaire, quel que soit son genre. Ainsi, les frais des transactions sont réduits.

Par ailleurs, les transactions liées à la DeFi sont gérées par des machines. Ainsi, les erreurs sont quasi absentes.

Les transactions de la finance décentralisée sont transparentes. De plus, l’utilisateur garde son anonymat. Personne ne peut voir les données privées des intervenants.

Notons qu’il y a certains inconvénients à citer. Personne n’est à l’abri d’un bug, puisque les transactions sont gérées par des machines. Par ailleurs, l’absence d’un intermédiaire fait que l’utilisateur est la seule personne qui couvre les risques. C’est pourquoi la DeFi n’est pas encore devenue très populaire auprès du grand public.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Elon Musk met en pause le rachat du réseau Twitter, cliquez-ici
– Les marques de vêtements se lancent dans les NFT, cliquez-ici
– Les raisons d’ouvrir un compte sur une banque en ligne, cliquez-ici
– Un hacker dérobe pour 182 millions de dollars en Ethereum, cliquez-ici

Share This