Fichage Banque de France : comment savoir si vous êtes sur la liste ?

Le fichage Banque de France fait apparaître un certain nombre d’obstacles dans la vie d’un contribuable. Cela débouche normalement sur un refus d’obtention d’un crédit auprès de sa banque ou d’un établissement de crédits. Être fiché par la Banque de France est une mauvaise nouvelle pour les personnes physiques ou morales. Heureusement, des démarches existent pour savoir si vous figurez parmi les personnes fichées ou non.

Le fichage Banque de France empêche la réalisation de certaines démarches bancaires

Une chose est certaine, personne ne souhaite être « fiché Banque de France ». Il s’agit d’une situation particulièrement handicapante pour celles et ceux qui en ont fait l’expérience au cours de leur vie. Pour information, le fichage Banque de France survient à la suite d’une insolvabilité ponctuelle ou de longue date. Il peut concerner tous les contribuables français ou étrangers exerçant une activité sur le territoire national. Toute personne ayant une résidence fiscale en France peut aussi faire l’objet d’un fichage Banque de France en cas de difficultés financières.

En pratique, le fichage conduit à la mise en place d’un document au nom de la personne concernée dans les archives de toutes les banques installées en France. Ce document se présente évidemment sous forme d’une fiche. Il décrit les démarches bancaires auxquelles le contribuable fiché n’aura pas droit. L’individu ne pourra pas engager certaines procédures auprès des banques primaires tant qu’il restera fiché. Dans bien des cas, une telle situation peut être assez pesante pour les personnes victimes.

Le déroulement d’un fichage Banque de France

En dehors de l’aspect purement financier, le fichage Banque de France peut avoir plusieurs conséquences sur la vie d’une personne.

Les impacts de cette situation dépendent toutefois de la raison à l’origine du fichage en question :

  • En cas de problème lors d’un remboursement d’un crédit, le FICP ou Fichier national d’incidents de remboursements de crédits aux particuliers se chargent du dossier pour trouver une solution adaptée.
  • Pour sa part, le Fichier central des chèques (FCC) est appelé à se pencher sur un éventuel problème de paiement. Les cas les plus fréquents concernent le dépassement de plafond d’une carte bancaire et les émissions de chèques sans provision.
  • Le Fichier national des chèques irréguliers (FNCI) intervient de son côté, pour cataloguer les personnes fichées au FCC. L’objectif de la démarche est d’obtenir une meilleure visibilité sur leur situation respective.

En principe, le fichage Banque de France se déroule en toute transparence à la suite d’un accident de remboursement ou d’un défaut de paiement. Les banques sont appelées à informer aussitôt leur client d’un fichage BDF qui interviendra bientôt.

S’informer auprès du FICP pour connaître sa situation

Les contribuables ne sont pas toujours informés de ce qui se passe. Le fichage BDF peut intervenir sans qu’ils n’en soient informés. En cas de doute, il vaut mieux s’informer directement auprès du FICP pour clarifier les choses. La démarche est réalisable par téléphone ou par courriel si vous n’avez pas de disponibilité pour vous rendre dans les bureaux de l’institut.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– La Playstation 5 de Sony se vend très bien, cliquez-ici
– La banque néerlandaise ING quitte la France, cliquez-ici
– Crypto.com se fait dérober 34 millions de dollars, cliquez-ici
– NFT, le nouvel actif où investir ses cryptomonnaies, cliquez-ici

Share This