Frédéric Mazzella : le parcours surprenant du fondateur de BlaBlaCar

Frédéric Mazzella est un homme d’affaires réputé dans le domaine de l’entrepreneuriat. Il se fait tout d’abord connaître grâce à covoiturage.fr, une plateforme très utilisée par les usagers de la route. On le découvre ensuite avec Blablacar avant qu’il devienne l’un des plus importants investisseurs dans l’écosystème français. Il apparaît donc dans des émissions comme « Qui veut être mon associé ? » pour conseiller les startuppers.

Pourtant, son parcours ne le prédestinait aucunement à une telle évolution. Voici un focus sur la carrière et les actualités de celui qui inspire des milliers de jeunes depuis quelques années.

 

 

La carrière de Frédéric Mazzella

Frédéric Mazzella est issu d’une fratrie de 4 enfants en 1976. Pendant son cursus scolaire, il a acquis le goût de la musique et des mathématiques. Profondément passionné par ces domaines, il obtient le prix de piano au conservatoire de La Rochelle et effectue des études de musique à Paris. Puis, il décroche une place au Lycée Henri IV et fait des études de physiques à l’école normale supérieure. Il suivra des années universitaires à Stanford de 1999 à 2002. Pour payer ses études, il travaille dans un laboratoire de robotique lié à la NASA.

Quelques années plus tard, il collabore avec Nicolas Brusson et Francis Nappez pour créer covoiturage.fr. Le site permet aux personnes seules dans leur voiture de partager des trajets avec d’autres usagers de la route. Covoiturage.fr devient Blablacar en 2011 et compte aujourd’hui plus de 500 salariés. Ce changement de nom intervient dans l’objectif de propulser l’entreprise à l’international et c’est réussi. Pour cette expansion, 7,5 millions d’euros ont été levés et ont porté leurs fruits.

En 2011, le site avait déjà atteint le million de membres. Ces premiers bureaux à l’étranger ont été ouverts à Londres et en Pologne en 2012. Aujourd’hui, le nombre de personnes utilisant Blablacar s’élève à 87 000 000. Le site est utilisé dans 22 pays tels que :

  • La France ;
  • La Serbie ;
  • L’Allemagne ;
  • L’Italie ;
  • Le Brésil…

Cependant, le fondateur de Blablacar n’a pas abandonné complètement la musique. Il s’est remis au piano et compte accorder plus de temps à cette passion.

 

 

Frédéric Mazzella, Business Angel et investisseur dans l’émission « Qui veut être mon associé ? »

Mazzella ne s’arrête pas en si bon chemin. Il crée également un mouvement nommé « Reviens Léon, on innove à la maison ». Il s’agit d’une idée qui fera revenir ne nombreux talents français expatriés. Avec un tel succès, l’homme d’affaires est rapidement devenu un Business Angel et il investit dans les nouvelles entreprises innovantes. Il consacre également son temps et ses compétences à l’accompagnement de divers projets d’entreprises. Dans l’émission « Qui veut être mon associé ? », au côté de Catherine Barba, il se charge de déterminer les bons projets et décide ensuite s’il veut investir.

Ainsi, il possède des parts dans de nombreuses sociétés telles que :

  • Le Slip Français ;
  • Shapr ;
  • OnOff ;
  • Zenpark…

Ce n’est donc pas à tort que Xavier Niel le considère comme « la plus grande star française d’internet » et le nomme Vice-Président de France Digitale. Pour Mazzella, la meilleure manière de le démotiver, c’est de lui raconter ce qui va se passer. On n’a donc pas fini de parler de cet homme d’affaires et grand investisseur.

 

 

Découvrez plus d’entrepreneurs inspirants su DigiTechnologie :
– Elon Musk, l’entrepreneur qui conquiert l’espace, cliquez-ici
– Bill Gates, le fondateur de Microsoft au service de l’Homme, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter