Marc Simoncini, un entrepreneur à succès

Né le 12 mars 1963 à Marseille, Marc Simoncini est un entrepreneur français et un conseiller de référence en matière d’investissements. Issu d’une famille d’ingénieurs, Marc connut plusieurs échecs, notamment en Quatrième, en Première et en Terminale durant son cursus scolaire. Avec le soutien de son père, il poursuivit ses études dans le domaine de l’informatique. C’est en 1984 qu’il obtient son diplôme à l’École Supérieure d’Informatique de Montreuil, l’actuelle SUPINFO. Entrepreneur avéré, il a à son actif plusieurs entreprises de renommée mondiale. Consultant et conseiller en investissements, il est aussi promoteur de projets d’aide aux start-ups jeunes et novatrices de l’univers high-tech.

 

 

La carrière de Marc Simoncini

Sa carrière débute en 1985 lorsqu’il créa à Dijon sa première entreprise spécialisée dans la fourniture des services Minitel : CTB. Communication Télématique Bourgogne (CTB) est la première de la longue liste d’entreprises dont il est le fondateur. Suite à la liquidation judiciaire de la société en 1989, il fondit l’entreprise de service numérique Option Innovation. Dans la même année, il rencontre Xavier Niel, un ami et collaborateur avec qui il réalisera de nombreux projets. Il profite de l’émergence d’internet dans les années 90 pour développer iFrance. iFrance fait partie des tout premiers sites communautaires français. Il a un retentissant succès en France, en Belgique, au Québec et en Suisse et est le précurseur de l’hébergement sur le web. Après avoir reçu plusieurs propositions de rachat de son site communautaire, il le vend finalement en 2000 à Vivendi Universal.

Un an plus tard, Marc Simoncini crée Meetic, un site web de rencontre qui devient très rapidement une référence en Europe. Meetic détient à lui seul 28 % des parts du marché et est présent actuellement dans le monde entier. Il siège toujours au conseil d’administration de Meetic, malgré la cession de 70 % de ses parts.

En plus d’être entrepreneur, il investit dans plusieurs autres entreprises. Il est l’un des actionnaires de Winamax, et est l’initiateur du fonds d’investissement Jaïna Capital (2009). En collaboration avec Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon, il fonda l’École européenne des métiers de l’Internet, la première école des métiers du web.

 

 

Présentation de son Fonds d’investissement Jaïna Capital

En bref, Jaïna Capital est une société d’investissement qui s’occupe du placement des fonds propres de Marc Simoncini dans les start-ups innovantes. Il s’agit plus précisément des entreprises porteuses de projets ingénieux qui bousculent les habitudes, les monopoles, les frontières et la concurrence. Le fonctionnement de Jaïna Capital est à la fois très souple et rapide. Il dirige lui-même le fonds d’investissement en tant que PDG. Il est assisté par Angélique Lenain (directrice associée) et Emmanuel Prévost (directeur associé). Seuls les projets proposés par les start-ups qui interviennent dans les domaines suivants sont éligibles : Internet & Media, Mobile & Télécoms, Electronique, Logiciels et IT.

La société est subdivisée en deux pôles : Jaïna Capital et Jaïna Venture. Le premier pôle s’occupe de l’amorçage de chaque projet sélectionné tandis que le second est chargé du développement du capital. Le fonds d’investissement prévoit pour chaque quinquennat un investissement de 100 millions d’euros. Chaque année, il reçoit plus de 1000 demandes. En 2012 seulement, plus de 20 millions d’euros ont été investis dans les start-ups digitales. Parmi les entreprises qui ont été élues, on peut citer Aztek, Ouicar, Zilok, Devialet, FamiHero, Melty, Restopolitan.com… Pour soumettre un projet à Jaïna Capital, il suffit de consulter le portail web de la structure et de remplir le formulaire dédié. En plus d’être un fonds d’aide, cette société met son expertise au service des entrepreneurs et dirigeants d’entreprises.

 

Que retenir au final ? Simoncini est un entrepreneur français et un investisseur de référence qui jouit d’une carrière très riche. Il est l’initiateur de nombreux projets qui ont eu le mérite de révolutionner l’usage d’internet. Par le biais de son fonds d’investissement, c’est aussi un Business Angel qui vient en aide aux start-ups digitales.

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrez le parcours de Bill Gates, cliquez-ici
– Découvrez l’entrepreneur Elon Musk, cliquez-ici
– Découvrez l’entrepreneuse Catherine Baraba, cliquez-ici
– Découvrez Frédéric Mazella, le fondateur de BlaBlaCar, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter