Bill Gates, l’entrepreneur qui a révolutionné le monde de l’informatique

William Henry Gates III ou tout simplement Bill Gates pour le grand public est né le 28 octobre 1955 à Seattle, dans le sud-ouest des États-Unis. Issu d’une famille aisée, il est le fils d’un brillant avocat, cofondateur de grands cabinets et d’une ancienne enseignante philanthrope qui lui transmit son intérêt pour les actions caritatives. Il rencontre Melinda French, sa future femme, en 1987 et se marie avec en 1994 à Hawaï. Le couple aura 3 enfants, deux filles et un garçon et créera ensemble la fondation Bill et Melinda Gates.

Depuis son plus jeune âge, il fait preuve d’une grande motivation, de compétitivité, d’ambition et surtout d’une grande intelligence. En effet, il démontre un QI de 180, signe de facultés intellectuelles exceptionnelles. Ayant toujours fait part de son désir de réussir, on peut dire sans aucun doute qu’il a largement atteint son objectif. Avec une fortune personnelle estimée à ce jour à 102,8 milliards de dollars, il reste aujourd’hui dans le trio de tête des hommes les plus riches du monde. Et ce, après avoir été pendant longtemps à la tête de ce classement. Découvrez dans cet article le parcours et l’histoire de cet entrepreneur surdoué.

 

 

Le parcours de Bill Gates, entrepreneur de génie

Il rencontre Paul Allen, le cofondateur de Microsoft, au collège privé Lakeside School. Ensemble, ils créent leur premier programme informatique, un programme de gestion d’emploi du temps pour l’école. Et ce, à l’âge de 13 ans seulement. Deux ans plus tard, les deux jeunes gens conçoivent « Traf-O-Data », un programme de gestion du trafic routier dédié à la ville de Seattle, qu’ils arrivent à vendre pour 20 000 $. Ils souhaitent alors monter leur entreprise mais leurs parents s’y opposent.

Après avoir obtenu le score extraordinaire de 1 590 sur 1 600 au Scholastic Assessment Test, un QCM (question à choix multiple) pour l’admission aux universités, il intègre la prestigieuse université d’Harvard à l’âge de 18 ans et y démarre un cursus en droit. Cependant, tout comme son ami Paul Allen, il abandonne ses études au bout de 2 ans pour se consacrer entièrement à sa passion : la programmation informatique.

En 1975, avec l’aide du terminal informatique PDP-10 de l’université d’Harvard, ils mettent au point un langage informatique BASIC compatible avec le terminal informatique Altair 8800. Parfaitement fonctionnel, le programme séduit la société MITS (Micro Instrumentation and Telemetry Systems). Forts de ce succès, les deux amis décident de fonder Microsoft en compagnie d’une dizaine d’autres personnes.

 

 

La société Microsoft, titan de l’informatique

Fondée sous le nom initial de Micro-Soft, Microsoft voit le jour en 1975 à Albuquerque, sous l’impulsion de Bill Gates et de Paul Allen, alors âgés respectivement de presque 20 ans et 21 ans. La société siège à l’époque dans un garage et commercialise des programmes informatiques BASIC pour l’Altair 8800.

En 1978, elle se développe à l’international et investit le marché japonais sous le nom d’ASCII Microsoft. L’année suivante, elle déménage dans de vrais bureaux situés à Bellevue, à Washington. Elle rencontre le succès au début des années 80 en vendant la licence du système d’exploitation MS-DOS au groupe informatique IBM, la plus grande multinationale de conception d’ordinateurs à l’époque.

Mais le plus gros succès de l’entreprise reste certainement la commercialisation de Windows. En 1995, près de 90 % des ordinateurs vendus dans le monde fonctionnaient sous ce système d’exploitation. À ce jour, les chiffres n’ont guère changé et Windows reste le leader mondial dans son secteur. Depuis, la société propose outre les systèmes d’exploitation, des logiciels de bureau (Office, Skype), des téléphones (Lumia…), des consoles (Xbox) et des jeux vidéo (Minecraft) ainsi que des services de Cloud computing.

Aujourd’hui établie sur un campus de près de 740 000 m² d’espace de bureaux à Redmond, au nord-est de Seattle, la firme est valorisée plus de mille milliards de dollars et réalise sur sa dernière année fiscale un chiffre d’affaires de 125,8 milliards de dollars. Elle reste donc un acteur majeur dans le monde de l’informatique malgré les nombreux procès qui ont jalonné son existence.

 

 

 

 

La fondation Bill et Melinda Gates

Le milliardaire quitte la direction de Microsoft en 2008, à l’âge de 52 ans pour se consacrer entièrement à la fondation Bill and Melinda Gates Foundation, abrégée BMGF.

Fondée par le couple en 2000, la BMGF est une organisation non gouvernementale basée à Seattle, dans l’État de Washington. Elle est dirigée par le couple lui-même ainsi que par deux autres administrateurs : Warren Buffet et Susan Desmond-Hellmann, la directrice générale.

Avec plus de 1 500 employés à son service, elle recevait en 2017 une dotation de 50,7 milliards de dollars. Elle se place ainsi comme étant la plus grande fondation caritative privée de toute la planète.

La fondation œuvre principalement dans 4 domaines différents :

  • La santé au niveau mondial
  • Le développement international
  • L’éducation et les technologies de l’information aux États-Unis
  • Les relations stratégiques pour la promotion des enjeux de la planète

Elle offre des subventions dans plus de 100 pays différents à travers le monde et privilégie l’innovation, la collaboration, la prise de risque mais aussi et surtout les résultats.

Tout comme la société Microsoft, la fondation a fait face au cours de son existence à plusieurs critiques et même à des procès. Ses détracteurs lui reprochent notamment l’opacité dans l’octroi des financements.

 

 

 

 

Une personnalité qui intéresse

Malgré les procès qui ont entaché son parcours, le génie informatique demeure un entrepreneur respecté par ses pairs et inspirant pour les jeunes générations. Son sens des affaires, sa philanthropie ainsi que sa simplicité malgré sa fortune intriguent toujours autant. Sa vie intéresse tellement que des réalisateurs ont voulu le porter à l’écran.

C’est le cas notamment de David Guggenheim qui réalisa en 2019 une minisérie de 3 épisodes intitulée : « Dans le cerveau de Bill Gates ». Ce documentaire diffusé sur Netflix se concentre surtout sur les œuvres caritatives du milliardaire, notamment son combat pour assainir les toilettes publiques en Afrique.

De même, certains auteurs ont également essayé de dresser son portrait et de raconter sa vie. En 1995, Daniel Ichbiah propose « Bill Gates et la saga de Microsoft ». Avec plus de 200 000 exemplaires vendus dans le monde, le livre a été réédité l’année dernière.

 

 

Lire plus d’articles sur Microsoft et des entrepreneurs d’exception :
– Découvrez Elon Musk, le milliardaire qui transforme notre vision du monde, cliquez-ici
– Le Solitaire est intronisé au panthéon des jeux vidéos, cliquez-ici
– Découvrez Centaurus, la tablette à deux écrans de Microsoft, cliquez-ici
– Découvrez Catherine Barba, une entrepreneuse redoutable, cliquez-ici
– Découvrez le parcours de Frédéric Mazella, le fondateur de BlaBlaCar, cliquez-ici
– Découvrez le parcours de l’entrepreneur Marc Simoncini, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter