Google payerait Apple pour être le moteur de recherche par défaut de Safari

C’est un analyste travaillant pour Goldman Sachs, Rod Hall, qui a révélé cette étonnante information. Google payerait plusieurs milliards de dollars par an à l’entreprise à la pomme pour conserver sa place de moteur de recherche par défaut du navigateur web Safari. Une transaction nécessaire, semble-t-il, pour que le célèbre moteur de recherche reste le numéro un.

 

Un contrat lié au succès de l’iPhone

Si la firme de Mountain View a passé ce contrat avec Apple, c’est principalement lié au succès de l’iPhone. En ce qui concerne les mobiles Android, la firme n’a pas ce problème, puisque c’est elle qui développe le système d’exploitation. En revanche, les smartphones de l’entreprise à la pomme représenteraient une part très importante du trafic du géant américain.

Le mobile de Steve Jobs représente un marché si important que le géant américain est prêt à dépenser plusieurs milliards par an. En effet, les utilisateurs ne semblent pas avoir autant que sur ordinateur le réflexe de changer de navigateur web après avoir acheté leur iPhone. Résultat, Safari est très utilisé sur les mobiles de l’entreprise à la pomme et comme les recherches internet sont de plus importantes, le poids de la firme de Steve Jobs est également de plus en plus important.

De même, être le moteur de recherche par défaut de l’iPhone permet à la firme de Mountain View d’être utilisé automatiquement par Siri. Or, ce n’est plus un secret pour personne que le groupe Alphabet souhaite donner de plus en plus d’importance aux recherches vocales. Les dirigeants de Google sont convaincus qu’elles sont l’avenir de la recherche.

 

Des milliards de dollars et de recherches en jeu

Pour avoir droit à ce statut de privilégié, le géant américain basé à Mountain View débourse beaucoup d’argent chaque année. D’après l’analyste de Goldman Sachs, Apple aurait perçu environ 9 milliards de dollars de la part du géant américaine. Pourtant, la même estimation révèle que ce montant n’était que de 3 milliards en 2017 et de seulement un milliard en 2014.

Comment expliquer une telle augmentation ? D’abord, il y a le fait que la firme de Mountain View a récemment renégocié les contrats qui la lient à ses partenaires et augmenté leur rémunération, comme un gage de bonne volonté. Ensuite, il y a le fait que cette rémunération est calculée, chaque année, sur le nombre de requêtes faites depuis un iPhone sur le moteur de recherche.

Résultat, plus le nombre de smartphones de l’entreprise à la pomme dans le monde est important, plus le nombre de recherches liées à leurs téléphones est élevé. Comme nous le disions, presque toutes ces recherches se font depuis Safari et donc Google. Ainsi, plus le nombre d’utilisateurs de mobiles développé par Apple sera important, plus le géant américain basé à Mountain View payera cher pour rester le moteur de recherche par défaut.

 

Votre Note
Vote pris en compte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter